Actualités viticoles

Viticulture Les transactions repartent pour les vins de 2009 mais à bas prix (FranceAgriMer)

Publié le mardi 25 mai 2010 - 19h38

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les transactions pour les différentes catégories de vins en vrac se portent bien pour la campagne en cours, a indiqué FranceAgriMer dans son dernier point de conjoncture à la fin d'avril (39 semaines de campagne). Mais malgré la qualité de la récolte de 2009, leur valorisation reste difficile.

Les transactions pour les différentes catégories de vins en vrac se portent bien pour la campagne en cours, a indiqué FranceAgriMer dans son dernier point de conjoncture à la fin d'avril (39 semaines de campagne). Mais malgré la qualité de la récolte de 2009, leur valorisation reste difficile.

 

Les vins de France sans indication géographique (ex-vins de table) ont réalisé une bonne campagne, selon l’office, et le faible volume récolté en 2009 est en majorité vendu.

 

Les prix des vins rouges sont en légère hausse (2 %), trop peu aux yeux des producteurs qui espéraient une meilleure valorisation de la vendange 2009 de très bonne qualité. Les vins blancs baissent de 26 % en valeur, les vins de la zone charentaise perturbant le marché. Les vins sans IG avec mention de cépage demeurent à des niveaux de prix inférieurs à ceux des IGP.

 

Pour les vins à indication géographique protégée (IGP), les ventes en rouges et en rosés connaissent un bel essor. Les volumes vendus sont en hausse avec des prix comparables à ceux de 2009. En revanche, les ventes des blancs avec IGP subissent des perturbations liées à la catégorie des vins blancs sans IG.

 

Les vins avec IGP avec mention de cépage, essentiellement des vins de Pays d’Oc, connaissent une forte hausse des ventes en rouges et rosés avec des prix modérés.

 

Les vins avec AOC enregistrent de bonnes transactions en volume depuis février. Certaines AOC comme les vins de Bourgogne et les bordeaux ont pu combler le retard pris dans les ventes depuis le début de la campagne.

 

Cependant, les prix en AOC sont en baisse, en complète contradiction avec la qualité de la récolte de 2009, ce qui n'est pas fait pour arranger les comptes des exploitations.

 

 

Lire également :

OCM vins : avancement « normal » de la consommation de l'enveloppe 2009-2010 (FranceAgriMer) (25 mai 2010)

Crise viticole : le Muscadet et le Gers veulent une distillation de crise obligatoire (FranceAgriMer) (25 mai 2010)

OCM vins/Arrachage total : le dispositif est validé pour la campagne 2010-2011 (FranceAgriMer) (25 mai 2010)

Viticulture/Aide à l'investissement : les demandeurs doivent fournir une caution bancaire (FranceAgriMer) (20 mai 2010)

 

Ces articles peuvent également vous intéresser

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin