Actualités viticoles

Filières de qualité Les AOC viticoles et laitières lancent l’appel d’Angers pour réguler la production

Publié le mercredi 09 juin 2010 - 18h38

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La Cnaoc, la Confédération des syndicats d’AOC viticoles et la Cnaol, son homologue pour les appellations laitières ont lancé mardi « l’appel d’Angers » pour la régulation de la production au niveau européen dans les filières de qualité.

Il faut réguler la production dans les AOC. Pour la Cnaoc, la Confédération des syndicats d’AOC viticoles et la Cnaol, son homologue pour les appellations laitières, c’est impératif. Le 8 juin 2010, les deux organisations ont lancé « l’appel d’Angers » lors du congrès de la Cnaoc qui a eu lieu dans cette ville du Maine-et-Loire.

 

Elles « exhortent les pouvoirs publics nationaux et communautaires à mettre en place des instruments de régulation de la production pour ces filières de qualité et pour la viticulture dans son ensemble », vins sans indication géographique compris.

 

Elles ont invité tous les congressistes à signer leur appel qu’elles vont faire circuler dans les régions. Concrètement, la Cnaoc veut préserver le système des droits de plantation qui interdit de planter de la vigne sans autorisation.

 

La Cnaol veut que ses ODG puissent continuer à définir les volumes de lait qui peuvent être mis en œuvre en fonction des perspectives de vente comme le font déjà les syndicats du comté ou du roquefort.

 

Lors du congrès, Guénola Manguy, représentante du ministre de l’Agriculture, a affirmé que celui-ci allait prendre son bâton de pèlerin pour convaincre ses pairs des autres pays européens. Mais la route sera longue pour obtenir le maintien du système des droits dont la fin est programmée pour 2015.

 

Un intervenant a expliqué aux congressistes que les pays viticoles n’ont pas la majorité qualifiée au Conseil des ministres européens. Il faudra donc convaincre des pays non producteurs de la nécessité de préserver ce système qui empêche de planter librement de la vigne au sein de l’Union européenne. Lourde tâche.

 

 

Lire également :

Viticulture : satisfaites de la LMA, les caves coopératives critiquent l'application de l'OCM (VIDEO) (8 juin 2010)

 

B.Co.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin