Nouveautés

Pressurage

Inerté et au frais

Publié le jeudi 09 février 2012 - 15h37

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

Pressoir pneumatique Optimal de Fabbri. © J.-C. GRELIER/GFA

Le nouveau pressoir pneumatique Optimal de Fabbri ne possède pas de maie.

À la place : deux cages concentriques en inox dont la rotation est indépendante. La cage interne est semi-perforée pour l’écoulement des jus. Ceux-ci sont recueillis dans la cage externe, qui enveloppe entièrement la cage interne et dont les portes s’ouvrent vers le haut pour un nettoyage plus facile.

Le pressurage peut être inerté par injection de gaz neutre via la rampe de lavage ou le collecteur de jus. Le pressoir est aussi équipé pour réguler la température. Il est possible d’y effectuer de la macération pelliculaire à froid. Celle-ci a montré de bons résultats sur rosés lors des vendanges 2011.

Six programmes automatiques, ainsi que des programmes manuels et semi-manuels sont disponibles. La capacité va de 2 à 300 hl.

Prix : 68 000 euros HT pour un modèle de 65 hl.

 

Pressoir pneumatique Defranceschi. © J.-C. GRELIER/GFADefranceschi propose également un pressoir pneumatique avec possibilité d’inerter les moûts. Pour cela, en plus d’une maie classique ouverte (pour un pressurage non inerté), le pressoir possède une seconde maie close. Elle se présente sous la forme d’un cuvon en inox sur le côté du pressoir.

Un échangeur thermique est réparti sur toute la surface de la maie close, qui peut être inertée par piquage au gaz (azote le plus souvent). Ce pressoir est disponible en modèles allant de 50 à 320 hl.

Prix : 90 000 euros pour un modèle de 50 hl tout équipé.

Base levures oenologique pour vinification
Nouveautés viticulture
Toutes les Nouveautés viticoles