Actualités viticoles

Vouvray Des vignes dévastées par un orage de grêle

Publié le lundi 17 juin 2013 - 16h19

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le ciel s’est déchaîné sur les vignes de Vouvray (Indre-et-Loire) à l’aube du 17 juin. Un violent orage de grêle accompagné de rafales de vent a touché les deux tiers des vignes de l’appellation, soit un peu moins de 1 500 hectares. Un nouveau coup dur pour les vignerons, après une récolte 2012 en baisse en raison de mauvaises conditions climatiques.

Les vignes de l'AOC Vouvray, comme ici à Rochecorbon (Indre-et-Loire), ont été fortement endommagées par un orage de grêle le 17 juin. © I. PROUST

Les vignes de l'AOC Vouvray, comme ici à Rochecorbon (Indre-et-Loire), ont été fortement endommagées par un orage de grêle le 17 juin. © I. PROUST

Des grêlons gros comme des œufs, certains atteignant même la dimension d’une balle de tennis, se sont abattus sur les vignes de Vouvray (Indre-et-Loire) vers 5 heures du matin le 17 juin.

Les fortes rafales de vent qui ont accompagné cet orage d’une rare violence ont amplifié la puissance destructrice de la grêle. Les vignes ont été hachées, pulvérisées. Si certaines parcelles ne sont touchées qu’à hauteur de 30 %, « de nombreuses zones ont été détruites à 100 %, indique Jean-Michel Pieaux, président du syndicat des vignerons de Vouvray. La surface détruite est phénoménale, l’orage s’est déplacé d’ouest en est. Seule la partie sud de l’AOC, à Noizay, a été épargnée ». Selon un communiqué du syndicat, entre 20 et 100 % des deux tiers de l’appellation, qui compte au total 2 200 ha en AOC, sont considérablement touchés.

Les vignes de l'AOC Vouvray, comme ici à Rochecorbon (Indre-et-Loire), ont été fortement endommagées par un orage de grêle le 17 juin. © I. PROUSTCertains vignerons ont toute leur récolte à terre. Pour le maire de Vouvray, Pierre Darragon, « c’est une catastrophe économique ». En 2012 déjà, la récolte avait été amputée en moyenne de 25 % en raison du gel, de la coulure et du mildiou.

« Il va y avoir des situations difficiles. Nous allons actionner tous les leviers d’aides auxquelles nous pouvons prétendre, annonce Jean-Michel Pieaux. Certains vignerons sont assurés contre ces risques climatiques, d’autres non. Ils ont préféré garder des stocks en cave. Car l’assurance ne remplace pas la récolte et les volumes à fournir aux clients. » Mais la petite récolte de l’année dernière n’a pas permis aux producteurs de beaucoup stocker.

Face à l’ampleur des dommages, le ministre de l’Agriculture a d’ores et déjà promis certaines mesures comme le dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti, la prise en charge de cotisations sociales auprès des caisses MSA et la mise en place d’échéanciers de paiement.

De son côté, le président du conseil général d’Indre et Loire a demandé au ministre de l’Intérieur de prendre rapidement un arrêté de catastrophe naturelle.

Cet orage de grêle a aussi frappé des vignes de Cravant-les-Côteaux (Indre-et-Loire), en AOC Chinon. Environ 200 ha sont touchés avec une intensité de dégâts allant jusqu’à 80 %. Quelques dégâts sont à constater aussi en AOC Bourgueil. Dans les Coteaux du Vendômois, environ 20 % du vignoble est touché.

Ingrid Proust

Ces articles peuvent également vous intéresser


Légendes de notre service météo

Publié le 21 juin 2010

Bourgogne
Une minitornade a dévasté les vignes du Châtillonnais

Publié le 25 juin 2013

Cahors
Près de 250 ha de vignes grêlées

Publié le 21 juin 2013

Orages
De la casse de rameaux suite aux fortes rafales de vent

Publié le 20 juin 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin