Actualités viticoles

Vol de raisins Seulement trois mois avec sursis

Publié le mercredi 30 mars 2011 - 13h41

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

« Le préjudice que j’ai subi n’a pas été reconnu ! » s’emporte Roland Cavaillé. Dans la nuit du 24 au 25 septembre 2010, ce vigneron installé à Villeneuve-lès-Béziers, dans l’Hérault, s’était fait voler 2 ha de cabernet-sauvignon, soit 25 t de raisins et l’équivalent de 15 000 €.

Cinq hommes étaient venus vendanger cette parcelle. Le 29 mars, le tribunal correctionnel de Béziers s’est prononcé sur leur sort. Il a condamné le commanditaire du vol ainsi que le propriétaire de la machine à vendanger à trois mois de prison avec sursis et les trois autres complices à un mois.

Le procureur avait requis des peines d’un an, huit mois et six mois avec sursis. Le juge ne l’a pas suivi.

De son côté, l’avocat de Roland Cavaillé avait demandé une avance sur l’indemnisation pour la perte de récolte. Demande rejetée.

Quant à l’indemnisation elle-même, le tribunal ne rendra sa décision que le 11 octobre. « Il me manque chaque mois 900 € dans les acomptes que je touche de ma coopérative. Comment faire face à toutes les factures ? », se demande le viticulteur, qui a décidé de faire appel.

L’enquête sur le devenir de ces raisins volés se poursuit. Il semblerait qu’ils aient été vendus à un adhérent de la cave coopérative de Quarante, qui les a livrés avec les siens pour arrondir sa petite récolte.

F. E.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Base levures oenologique pour vinification
Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin