Actualités viticoles

Vitiplantation FranceAgriMer conseille de s’inscrire avant le 30 novembre

Publié le jeudi 05 novembre 2015 - 11h51

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Ouvert depuis le mois de mai, le portail Vitiplantation permet aux vignerons de faire leurs demandes de plantation sur Internet. FranceAgriMer conseille de s’inscrire avant le 30 novembre et de bien valider son inscription.

Les demandes de plantations se font en ligne sur le portail Vitiplantation.

Les demandes de plantations se font en ligne sur le portail Vitiplantation.

Dès le 1er janvier 2016, les vignerons souhaitant planter ou replanter des parcelles devront faire leur demande directement sur le portail Internet Vitiplantation. Du moins ceux qui auront bien validé leur inscription au préalable. Sur les 12 300 viticulteurs ayant entamé cette démarche, seulement 5 900 l’ont finalisée fin octobre, selon FranceAgriMer. L’organisme, qui pilote la téléprocédure avec l’Inao, insiste auprès des professionnels, comme lors d’une réunion mardi 3 novembre avec les coops d’Aquitaine, sur l’importance de ce calendrier.

En effet, deux étapes sont nécessaires pour s’inscrire sur le site. Une fois les coordonnées et numéros d’identification de l’exploitation saisis en ligne, le vigneron reçoit une lettre lui donnant un code d’accès pour valider son inscription. Il lui faut alors réaliser cette dernière manipulation, sans laquelle son compte restera indéfiniment en attente.

Les services de FranceAgriMer conseillent de finaliser cette inscription avant le 30 novembre prochain pour optimiser le fonctionnement du site. Mais les inscriptions resteront toutefois possibles au début de l’année prochaine. Ensuite, les demandes d’autorisation de plantations pourront être faites entre le 1er mars et le 30 avril 2016.

Si elle peut sembler fastidieuse, l’étape de validation du compte Vitiplantation permet de bien identifier le représentant légal du domaine, le courrier étant adressé à son siège social. Cette authentification sécurise le suivi des autorisations en cours de validité et la relance par mail lors des dates butoir. FranceAgriMer promet également un délai d’instruction raccourci (trois mois au maximum).

À noter : Vitiplantation ne remplace pas le casier viticole informatisé, notamment pour les déclarations administratives d’arrachage et de plantations aux Douanes.

Alexandre Abellan
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Aides à l’investissement
165 millions d’euros en 2016

Publié le 20 novembre 2015

Val de Loire-Centre
Le bassin valide 538 ha de plantations nouvelles

Publié le 09 novembre 2015

Vallée du Rhône
Vives discussions au sujet des plantations nouvelles

Publié le 27 octobre 2015

Languedoc-Roussillon
Chacun son rythme pour les plantations nouvelles

Publié le 20 octobre 2015

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin