Actualités viticoles

Viticulture/Prévisions de récolte La 2e estimation du ministère à la hausse

Publié le lundi 09 août 2010 - 18h18

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le potentiel de récolte de raisins de cuve en France pour 2010 est estimé à 47,7 millions d'hectolitres (Mhl), selon les nouvelles prévisions établies au 1er août 2010 par le ministère de l'Agriculture.

Selon les nouvelles prévisions établies au 1er août 2010 par le service de la statistique et de la prospective (SSP) du ministère de l'Agriculture, le potentiel de récolte de raisins de cuve en France pour 2010 est estimé à 47,7 millions d'hectolitres (Mhl), légèrement en dessous de la moyenne des cinq dernières années (-2 %) mais un peu supérieure à la récolte 2009 (+2 %).

 

Au 1er juillet, le ministère annonçait une vendange pour un potentiel de 47,3 Mhl de vin, estimation confirmée le 21 juillet par FranceAgriMer.

 

La récolte 2010 de vin, dont 22,6 Mhl en vins d’appellation d’origine protégée (AOP), 12,9 en vins avec indication géographique protégée (IGP), 4,4 en autres vins et jus et 7,8 pour les vins destinés à la production d’ eaux-de-vie, se rapprocherait du niveau moyen quinquennal.

 

Toutes les catégories de vins, hormis les vins AOP (-1 %), verraient leur production progresser par rapport à 2009. Les vins pour eaux-de-vie AOP (Cognac, Armagnac) avec une hausse de 8 % par rapport à 2009 se rapprocheraient de leur niveau quinquennal moyen. Les « autres vins » (vins sans indication géographique et volumes au-dessus des plafonds d’appellation) progresseraient de 7 % par rapport à 2009 et de 12 % par rapport à la moyenne quinquennale.

 

Un petit retard végétatif a été relevé dans de nombreuses régions à cause d'une période de floraison qui s'est étalée suite à des conditions climatiques fraîches et humides. Le phénomène de coulure ou millerandage est important dans certains départements entraînant parfois une baisse du potentiel de production (Bourgogne, Alsace, le Lot et le Gers pour le bassin Sud-Ouest, Var).

 

L’alternance de périodes fraîches-humides et chaudes a favorisé une recrudescence des maladies comme le mildiou (Bourgogne et Beaujolais, Var et Vaucluse sur les grenache, Corse), ou encore de l'oïdium (sur les chardonnay en Champagne, Bourgogne et Val de Loire, ou dans l'Aude où la forte pression de la maladie reste contenue) et du botrytis (Bourgogne, Var et Vaucluse). Dans certaines régions la pression est élevée mais la situation dans l'ensemble demeure maîtrisée.

 

Au 1er août, la production de raisins de cuve en 2010 est annoncée en recul en Corse (-8 %) qui subit de nombreux arrachages, dans le Sud-Ouest (-6 %), l’Alsace (-6 %), la Bourgogne et le Beaujolais (-4 %). Le Bordelais se maintiendrait à -1 %. Partout ailleurs la récolte est prévue en hausse, sous réserve de conditions météorologiques favorables à la vigne durant ce mois d'août et les semaines qui précèdent la récolte.

 

 

Lire également :

Viticulture/Prévisions de récolte : première estimation à plus de 47 millions d'hectolitres, en légère hausse (ministère) (05 juillet 2010)

B.V.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin