Actualités viticoles

Vins et spiritueux/Exportations Entre optimisme et prudence pour 2010 (FEVS)

Publié le mardi 05 octobre 2010 - 19h09

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Selon les exportateurs de vins et spiritueux français, les expéditions ont atteint 4,7 milliards d'euros sur les sept premiers mois de l'année (+19,5 % par rapport à la même période de 2009).

Les exportations françaises de vins et spiritueux renouent avec la croissance depuis le début de 2010, se réjouit la FEVS (Fédération des exportateurs de vins et spiritueux) dans un communiqué daté de lundi.

 

Selon la fédération, les expéditions de vins et spiritueux français ont atteint 4,7 milliards d’euros sur les sept premiers mois de l'année (+19,5 % par rapport à la même période de 2009).

 

Du côté des vins, le champagne connaît un redressement « assez significatif », avec une hausse de 36 % en valeur, et 38 % en volume. Mais ces chiffres sont « à relativiser du fait des fortes baisses des exportations en 2009 » et de « l’importance du deuxième semestre dans les expéditions », selon la FEVS.

 

Les vins tranquilles rebondissent également. Les vins AOC/AOP connaissent « une légère progression avec des expéditions qui atteignent 1,6 milliard d'euros (+3,6 %), pour des volumes représentant 29,6 millions de caisses (+2,2 %), les vins de pays/IGP enregistrent une hausse sensible en volume (+32,9 %) et en valeur (+34,4 %).

 

« Les spiritueux, qui avaient bien résisté sur l’année 2009, connaissent des évolutions très positives », estiment les exportateurs.

 

Le cognac, premier spiritueux français à l’exportation, enregistre ainsi une progression de 41 % en valeur (+33 % en volume), et les autres catégories évoluent « significativement » en valeur : +25,3 % pour l'Armagnac, +38,6 % pour le Calvados, +26,5 % pour les eaux-de-vie de fruits en particulier.

 

Tout en restant prudents pour le second semestre à cause de l'évolution défavorable de la parité euro/dollar du moment, les exportateurs de vins et spiritueux louent « cette amélioration globale (qui) reflète l’évolution positive constatée sur les différents marchés ».

 

Les expéditions vers le plus important marché à l'exportation pour la France, les Etats-Unis, avec 13,8 millions de caisses importées pour 842 millions d'euros sur les sept premiers mois, sont ainsi remontées de 13,2 % (+29,9 % en valeur). Quant à l’Asie, elle « confirme son rôle stratégique pour le développement de nos exportations de spiritueux comme de vins », souligne la FEVS : les expéditions vers la Chine ont connu une hausse 99,2 % en valeur, celles vers Hong-Kong et Singapour respectivement de +81,8 % et +47,6 %.

 

Si les expéditions aux pays tiers se veulent « encourageantes », finit la FEVS, « la reprise au sein de l’Union européenne est plus timide », avec seulement une reprise de 6 % en valeur sur les sept premiers mois de 2010. En particulier, détaille le communiqué, le Royaume-Uni et l’Allemagne, nos principaux marchés européens, « sont plus difficiles à reconquérir malgré les efforts des opérateurs ».

 

Pour Claude de Jouvencel, président de la FEVS, « ces résultats sont encourageants mais nous n’avons pas encore effacé le recul de 2009. […] Nous assistons depuis quelques semaines à une nouvelle dégradation de la parité euro/dollar, qui pourrait pénaliser nos exportations ». Il met en avant la détermination des exportateurs de vins et spiritueux français à investir les marchés asiatiques, « au premier rang desquels l’Inde ».

 

B.V.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin