Actualités viticoles

Vins Bonne reprise des IGP en 2009-2010 grâce aux cépages rouges/rosés (FranceAgriMer)

Publié le jeudi 21 octobre 2010 - 17h39

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La campagne 2009-2010 de commercialisation des vins de France à indication géographique protégée (IGP) en vrac « se termine sur une note d’ensemble plus positive que la campagne précédente », a indiqué jeudi FranceAgriMer.

La campagne de commercialisation des vins de France à indication géographique protégée (IGP) en vrac, à 52 semaines de campagne 2009-2010, « se termine sur une note d’ensemble plus positive que la campagne précédente », a indiqué jeudi FranceAgriMer, lors de la conférence de presse à l'issue de son conseil spécialisé de la  filière vitivinicole.

 

A cette date, les échanges cumulés, toutes couleurs confondues, étaient en hausse de 8 % par rapport à 2008-2009 (+14 % sur les rouges ; - 8 % sur les blancs) et s’établissaient à 8,5 millions d’hectolitres.

 

Le prix moyen des vins IGP en rouges/rosés à la fin de juillet a enregistré une légère hausse de 2 % par rapport à la campagne précédente, à 55,72 €/hl. Avec 82,82 €/hl de moyenne sur l’ensemble de la campagne, les blancs sont par contre en baisse de 3 % par rapport à 2008-2009.

 

Selon FranceAgriMer, « l’orientation favorable des ventes de vins à IGP de la campagne 2009-2010 s’explique beaucoup par la bonne reprise des ventes de ces vins mentionnant des cépages rouges ou rosés » (+27 % par rapport à 2008-2009). Les ventes cumulées de vins à IGP mentionnant un cépage blanc sont pour leur part en recul de 5 % par rapport à 2008-2009.

 

La valeur moyenne des vins à IGP de cépage « reste relativement stable » par rapport à 2008-2009 en rouge/rosé (-1 % par rapport à à la fin de juillet 2009, à 57,92 €/hl). La tendance est la même pour les vins ) IGP de cépage blanc (-1 % à 89,61 €/hl) .

 

Ventes d'AOC en vrac : « amélioration certaine » en volume et stagnation des prix

Sur l’ensemble de la campagne 2009-2010, l’évolution du marché du vrac des appellations d’origine (AOC/AOP) « traduit une certaine amélioration des ventes en volume », affirme FranceAgriMer.

Par contre, de manière générale, les prix moyens des différentes appellations restent « inférieurs ou juste comparables à ceux de la campagne précédente », précise l'office agricole. 

 

Pour les vins sans IG, à la fin de juillet 2010, les ventes cumulées en volume de vins de France sans indication géographique, toutes couleurs confondues, ont augmenté de 8 % par rapport à la campagne 2008-2009 (-3 % en rouge ; +48 % en blanc) à 3 millions d’hectolitres.

 

L'évolution des prix moyens de ces vins est « très différenciée par rapport à 2008-2009 » prévient FranceAgriMer. Les vins sans IG en rouge/rosé sont en hausse de 10 % sur la campagne 2009-2010, avec un prix moyen de 45,33 €/hl. Les prix des vins sans IG en blanc accuse par contre une forte baisse de 26 % à 4 4,09 €/hl sur cette campagne.

 

B.V.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vins sans indication géographique
Un début de campagne atone (FranceAgriMer)

Publié le 19 novembre 2010

Nouvelle appellation
Le vignoble des Côtes d'Auvergne obtient l'AOC

Publié le 17 novembre 2010

Arrachages de vignes/OCM
Taux de réfaction de 60 % pour 2010-2011 (Commission UE)

Publié le 17 novembre 2010

Récolte 2010
Le ministère l'estime à 45,7 Mhl au début de novembre

Publié le 09 novembre 2010

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin