Actualités viticoles

Vinitech 2014  Le salon commence fort

Publié le mardi 02 décembre 2014 - 15h35

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

À l’ouverture des portes du salon Vinitech, mardi 2 décembre, les allées ont fait le plein de visiteurs. Un début prometteur pour cette édition sous le sceau de l’innovation.

Des débuts prometteurs pour le salon Vinitech qui vient d’ouvrir ses portes au parc des Expositions de Bordeaux.

Des débuts prometteurs pour le salon Vinitech qui vient d’ouvrir ses portes au parc des Expositions de Bordeaux.

C’est parti pour trois jours de rencontres et de découvertes pour les visiteurs et exposants du salon Vinitech, au parc des Expositions de Bordeaux. Après une ouverture calme, les visiteurs se sont pressés dès 10 heures autour des stands, notamment de machinisme, impossibles à ignorer dès l’entrée du salon.

Éric et Bruno, respectivement chef de culture et maître de chai dans un domaine de 140 ha, sont venus pour préparer la visite du propriétaire… dans le but éventuel de l’inciter à renouveler le matériel. « La cave est plutôt bien équipée », assure Éric. Bruno, quant à lui, désigne le hall où sont exposés les outils de travail du sol et de la vigne. « Là-bas, j’ai vu du rêve ! Notre parc de machines est vieillissant, certaines ont plus de trente ans. Je viens pour rêver un peu aux investissements possibles, notamment en matière de pulvé. »

UN PUBLIC MOTIVÉ

La confiance règne dans le salon, où malgré plusieurs millésimes compliqués, notamment dans le Bordelais, les investissements restent à l’ordre du jour. Côté exposants, l’ambiance est studieuse. Chez Case, par exemple, on remarque que le public est un peu moins en retrait que les années précédentes. « Les viticulteurs sont plus curieux, ils n’hésitent pas à venir poser des questions et à nous solliciter. » Des revendeurs, croisés entre les stands, confirment cette impression de dynamisme.

Pourtant, les années difficiles restent dans les mémoires. Karine, viticultrice à Lussac (Gironde), vient avant tout pour se tenir informée. « C’est un rendez-vous que je ne manque pas, dit-elle. Mais 2013 a été une année difficile, je ne vais pas pouvoir investir tout de suite. Pourtant, je suis très intéressée par tous les équipements de travail du sol, étant donné qu’on parle de plus en plus de rendre le désherbage mécanique obligatoire. » Elle recherche également des capsules personnalisées pour les 40.000 à 50.000 cols qu’elle vend en direct chaque année.

Un peu plus ramassé que les précédentes éditions (un hall en moins pour 50 exposants supplémentaires), la nouvelle configuration du salon semble convenir aux visiteurs qui apprécient le côté un peu plus « convivial » et « vivant ». Reste à savoir si les promesses de cette première journée seront tenues sur la durée.

Emilie-Anne Jodier La Vigne-Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux
Un plan d’action pour réduire la dérive

Publié le 05 décembre 2014

Salon
J-1 pour Vinitech

Publié le 01 décembre 2014

ProWein 2015 
Objectif Asie

Publié le 15 octobre 2014

Sondage
Les pistes des viticulteurs pour gagner en compétitivité

Publié le 03 octobre 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin