Actualités viticoles

Vinexpo  Présentation d’un nouveau bouchage

Publié le lundi 17 juin 2013 - 17h58

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le bouchonnier Amorim et le verrier O-I ont présenté un nouveau système de bouchage à l’occasion du Vinexpo. Hélix, c’est son nom, consiste à insérer un bouchon en liège aggloméré dans un pas de vis formé dans le goulot de la bouteille. Il vise les vins vendus entre 5 et 10 euros.

Hélix, nouveau système de bouchage, fruit de la collaboration entre le verrier O-I et le bouchonnier Amorim. © J. GILLIS

Hélix, nouveau système de bouchage, fruit de la collaboration entre le verrier O-I et le bouchonnier Amorim. © J. GILLIS

Ils ne pouvaient pas rêver mieux comme fonds baptismaux que le salon Vinexpo pour lancer leur nouveau système de bouchage. Amorim, premier fabricant au monde de bouchons en liège basé au Portugal, et le verrier O-I, premier fabricant mondial d’emballages en verre, ont profité du salon bordelais pour présenter, ce 17 juin, le fruit de leur collaboration.

Baptisé Hélix, le nouveau bouchage se compose d’un bouchon en liège microgranulé qui vient s’insérer dans le pas de vis d’une bouteille en verre dont le goulot a été fileté. Cette innovation est le fruit de quatre ans de travail entre les deux partenaires et a coûté « environ 5 millions d’euros » en recherche et développement.

Le petit nouveau ne manque pas d’atouts. Il est pratique, pas besoin de tire-bouchons, et il facilite le rebouchage. Il « garantit une parfaite étanchéité de la bouteille et la préservation des qualités organoleptiques des vins », assurent ses fabricants. « La micro-oxygénation est en tous points comparable à celle d’un bouchage en liège traditionnel », explique Benoît Villaret, directeur des ventes pour O-I en France.

Des tests menés par les partenaires montrent qu’après plus de vingt-six mois, les bouteilles obturées par Hélix ne montrent aucune altération de goût, de couleur, ou d’arôme et que « le SO2 libre comme le SO2 total agissent conformément aux standards ».

Lors de tests consommateurs en Chine, au Royaume-Uni, en France et aux États-Unis, « les gens ont apprécié le « Pop! » caractéristique de la première ouverture. Nous ne pensions pas que ce point était aussi important, sourit Benoît Villaret. Les consommateurs trouvent qu’Hélix rassemble le meilleur de la tradition et de la modernité ».

Pour les embouteilleurs, on notera qu’Hélix ne nécessite pas d’investissement particulier sur la chaîne de bouchage : « Il faut simplement procéder à un réglage de la ligne et ajouter un poste d’orientation du bouchon pour éviter qu’il ne soit posé à l’envers. »

Une douzaine d’opérateurs se sont déjà montrés intéressés. Les premières mises en rayon de vins bouchés par Hélix sont prévues au second semestre 2014 pour des vins vendus entre 5 et 10 euros, prix consommateur.

Aurélia Autexier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Nouveauté
Même le bouchon se met au bio

Publié le 03 mai 2013

Solidarité
Nomacorc recycle ses bouchons au profit des handicapés

Publié le 07 octobre 2011

Champagne
Une capsule en porcelaine de Limoges

Publié le 04 octobre 2011

Bouchon
Le liège à la mode aux États-Unis

Publié le 13 mai 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin