Actualités viticoles

Vinexpo Les visiteurs présents, mais l’organisation critiquée

Publié le mardi 21 juin 2011 - 10h27

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

Après un dimanche plutôt calme, le salon était bien fréquenté à son deuxième jour, lundi 20 juin. Mais des visiteurs se plaignent à nouveau de difficultés d’accès.

Vinexpo : les visiteurs présents, mais l’organisation critiquée. © VINEXPO

Vinexpo : les visiteurs présents, mais l’organisation critiquée. © VINEXPO

« Nous avons bien travaillé ce lundi. Nous avons eu beaucoup de monde sur notre stand, explique un responsable des Vignerons de Buzet, le 20 juin. Nous avons un restaurant qui a bien fonctionné. »

Même son de cloche sur le stand collectif des vins de Provence. « Nous avons fait le plein, expliquent les domaines Fabre, qui constatent que la clientèle des rosés s’élargit. Nous avons eu la visite de Chinois, d’Ukrainiens et même d’un Kazakh. Les Chinois viennent avec leur interprète. C’est parfait. »

Les Chinois sont très présents dans les allées, apparemment plus nombreux encore qu’il y a deux ans. « Ils sont là pour déguster et acheter les grands crus de Bordeaux », explique un négociant spécialisé dans ces vins.

En revanche, des visiteurs se plaignent de l’accès au salon. Les parkings se remplissent trop vite. Dimanche soir, vers 19 heures, « La Vigne » a pu constater l’insuffisance du service des navettes gratuites vers le centre-ville ou l’aéroport. Les navettes étaient bondées. Les utilisateurs patientaient en rouspétant pour les prendre. Certains faisaient le constat que Prowein « est bien mieux organisé ».

De fait, le salon de Bordeaux et souvent comparé à celui de Düsseldorf en Allemagne, qui a eu lieu en mai. Les exposants constatent que Vinexpo est surtout utile pour le grand export.

« Nos importateurs chinois, russes et américains viennent à Bordeaux, témoigne un responsable du stand du Cellier des dauphins. Nous préparons les ventes de l’année à venir avec eux. Vinexpo est cher. Mais comme il attire les visiteurs lointains, nous économisons des frais de voyage. »

« La clientèle européenne vient aussi. Mais ce n’est pas avec elle qu’on fait des affaires : on les a déjà faites à Prowein », raconte un autre exposant. À Bordeaux, l’Asie et l’Amérique. À Prowein l’Europe. C’est ce que l’on entend sur le salon.

Visiteurs et exposants comparent aussi la durée des deux salons, estimant que cinq jours, c’est trop. « Dimanche (19 juin, premier jour du salon), nous n’avons pas beaucoup travaillé », explique-t-on sur le stand d’Uccoar. Prowein se déroule en trois jours, une durée qui semble suffisante. « Mais cinq jours à Bordeaux, ça fait marcher l’économie de la ville », souligne un exposant.

Ch. S.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bilan Vinexpo
Un visiteur étranger sur trois en provenance d’Asie

Publié le 04 juillet 2011

Vente
Terra Vitis s’enracine à Vinexpo

Publié le 22 juin 2011

Vinexpo
Une inauguration en forme de rappel à l’ordre et de symbole politique

Publié le 20 juin 2011

Sondage
46 % des internautes françaises consomment du vin de façon hebdomadaire

Publié le 26 mai 2011

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin