Actualités viticoles

Vignerons indépendants La HVE, voie d’avenir

Publié le lundi 30 mars 2015 - 16h50

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les Vignerons indépendants de France se félicitent de l’impact positif de la certification Haute valeur environnementale (HVE), d’abord chez les vignerons et maintenant chez les acheteurs.

« La HVE devient un devient un véritable signe distinctif de qualité, utilisable par tous », estime Jean-Jacques Jarjanette, directeur des Vignerons indépendants. ©EA.JODIER.

« La HVE devient un devient un véritable signe distinctif de qualité, utilisable par tous », estime Jean-Jacques Jarjanette, directeur des Vignerons indépendants. ©EA.JODIER.

« La HVE, c’est la ligne de force de la politique de Stéphane Le Foll et elle nous va bien ! » a lancé Thomas Montagne, le président des Vignerons indépendants, à l’occasion de l’ouverture du Salon de printemps de son organisation à Paris, porte de Champerret, du 27 au 30 mars.

« Nous avons été très investis dès le début, avec cinq vignerons indépendants certifiés dès 2012, a assuré Laurent Brault, du pôle développement des entreprises au sein de l’organisation. Nous avons désormais une centaine d’adhérents certifiés. »

MONOPRIX INTÉRESSÉ PAR UN LABEL ENVIRONNEMENTAL

Bien leur en a pris. En effet, les marchés donnent des premiers signes d’intérêt pour cette certification. « Nous avons été contactés par Monoprix, a dévoilé Laurent Brault. L’enseigne cherche des viticulteurs qui peuvent revendiquer un label environnemental. Le dispositif HVE présente l’intérêt de bien voir de quoi on parle. »

Car le logo, présenté en novembre dernier par le ministre de l’Agriculture, permet d’identifier cette démarche auprès des consommateurs. « Les Vignerons indépendants s’en sont très vite emparés car leurs nombreuses initiatives environnementales, en dehors du bio, étaient jusque-là privées, a complété Jean-Jacques Jarjanette, directeur des Vignerons indépendants. À présent, la HVE devient un véritable signe distinctif de qualité et utilisable par tous. »

Le syndicat espère engager la moitié de ses adhérents dans une démarche environnementale, bio ou HVE, dans les années à venir.

HVE ET BIO FERONT SALON DÈS MAI 2015

Du 29 au 31 mai 2015, toujours porte de Champerret, les Vignerons indépendants ouvriront leur premier salon uniquement dédié aux viticulteurs en bio ou en HVE. Ce nouveau rendez-vous parisien répond à une « demande forte des consommateurs », affirme le syndicat qui voit « un potentiel commercial évident pour ces produits en même temps qu’un véritable besoin d’information de la part des clients ». Pour cette année, 80 viticulteurs seront de la partie, mais la liste d’attente est déjà longue, 25 % des 7000 adhérents étant certifiés bio ou en cours de conversion. Annuel, ce salon qui devrait s’appeler «Nature et vins » sera l'occasion pour les viticulteurs de venir à la rencontre des Parisiens sensibles au bio et à la préservation de l’environnement.

Emilie-Anne Jodier
La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Flavescence dorée
Un nouveau vigneron bio poursuivi pour refus de traitement

Publié le 27 avril 2015

Levures indigènes 
Moins de diversité en bio

Publié le 21 avril 2015

Bordeaux 
Le bio s’alarme de la baisse des cours

Publié le 27 février 2015

Bordeaux
Les Vignerons indépendants critiquent sévèrement la gestion du marché du vrac

Publié le 16 février 2015

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin