Actualités viticoles

Video Huit outils d’entretien du cavaillon en action

Publié le mercredi 11 février 2015 - 14h58

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

La Vigne a filmé huit outils de travail du sol lors du dernier rendez-vous Tech n Bio, dans les Bouches-du-Rhône : quatre outils à lame ou à soc, trois outils rotatifs animés et un dernier, rotatif également, mais dépourvu de moteur hydraulique. Nos vidéos montrent l'efficacité de ces matériels alternatifs au désherbage chimique sous le rang dont une partie a évolué dans des conditions difficiles.

La Vigne a filmé huit outils de travail du sol lors du dernier rendez-vous Tech n Bio. ©M.CAILLON

La Vigne a filmé huit outils de travail du sol lors du dernier rendez-vous Tech n Bio. ©M.CAILLON

Huit marques étaient présentes au salon Techn n Bio à la station expérimentale de La Pugère à Mallemort (Bouches-du-Rhône) le 14 octobre dernier. Elles sont intervenues sur une parcelle plantée à 2,50 m, enherbée dans le rang. Le cavaillon, qui n'avait pas été travaillé de l'année, était assez sale.

Pour le nettoyer, Belhomme, Clemens et Actisol avaient fait le choix de lames plates ou de socs sarcleurs. Bernardoni-P2mh, de son côté, a présenté sa décavaillonneuse Aguilar montée sur col de cygne. Les quatre outils ont réussi, à vitesse modérée, à nettoyer efficacement le cavaillon, en s'accommodant plutôt bien de la présence d'herbes hautes et sèches sous le rang.

Visionnez la vidéo des quatre interceps Belhomme, Bernardoni, Actisol et Clémens au travail dans des conditions difficiles à la station d'expérimentation La Pugère, à Mallemort (Bouches-du-Rhône) le 14 octobre 2014.

Dans une partie de la parcelle plus propre, trois autres constructeurs sont intervenus avec des outils rotatifs animés hydrauliquement.

La société rhodanienne Solemat, importatrice de la marque italienne Orizzonti, présentait le cadre Vega Maxi équipé d'une paire de fraises à quatre dents. Les deux modules, animés grâce à une centrale hydraulique, sont dotés d'une correction de dévers indépendante. Particularité, ils peuvent travailler en position flottante afin d'épouser les irrégularités du sol.

Boisselet et Naturagriff ont travaillé avec des outils plus connus. Boisselet a évolué avec un cadre court équipé de disques Discomatic. Ces satellites, dotés de trois pales métalliques prolongées de languettes rigides en plastique, ont réalisé un binage efficace, assez comparable à celui des fraises Orizzonti.

Avec ses interceps pourvus de brosses métalliques, Naturagriff a effectué un nettoyage énergique -les brosses, tournant à vive allure, ont déplacé beaucoup de terre- et à une vitesse soutenue, autour de 5 km/h.

Visionnez les trois outils rotatifs Orizzonti, Boisselet et Naturagriff au travail.

Les visiteurs, pour finir, ont découvert la bineuse Kress, un outil original et nouveau en viticulture. Cet outil, à la différence des trois précédents, est mu par le simple avancement du tracteur et dépourvu de dispositif d'effacement devant le cep. Il bine le cavaillon à l'aide de dents en plastique et de dents métalliques. L'outil peut être passé jusqu'à 8 km/h.

Visionnez la bineuse Kress en action.

Martin Caillon

Ces articles peuvent également vous intéresser

Travail du sol
Deux interceps avec profondeur de travail automatique (vidéo)

Publié le 12 mai 2011

Travail du sol
Cinq outils en action

Publié le 06 mai 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin