Actualités viticoles

Var  Solidarité pour déblayer les vignes inondées

Publié le lundi 17 février 2014 - 14h04

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Une équipe de bénévoles du Syndicat des vignerons du Var a passé une journée sur le domaine de Château Vert, sévèrement touché par les dernières inondations. Au programme : grand nettoyage des parcelles inondées.

Les bénévoles du Syndicat des vignerons du Var déblaient les vignes inondées du Château Vert, à La Londe.

Les bénévoles du Syndicat des vignerons du Var déblaient les vignes inondées du Château Vert, à La Londe.

« C’est normal, non ? Si cela m’arrivait, je serais bien heureux que des collègues viennent me prêter main-forte. Les travaux de déblaiement sont si colossaux ! »

La formulation diffère d’un vigneron à l’autre, mais le fond reste le même pour cette dizaine d’adhérents du Syndicat des vignerons du Var venus ce vendredi 14 février nettoyer les vignes de Robert Ghigo, propriétaire de Château Vert, à La Londe (Var).

Un tiers de son exploitation de 30 ha a été ravagé par les débordements du Maravenne. Ce cours d’eau ordinairement bien pacifique qui longe ses parcelles d’IGP Vins de pays des Maures et d’AOC Côtes de Provence est sorti de son lit le dimanche 19 janvier. Les flots boueux ont charrié, dans leur furie, cannes de Provence, détritus, branchages… Ils ont arraché le palissage ainsi que certains ceps. Pour finir, ils ont enseveli, parfois sous un mètre de terre, les rangs de vignes ayant résisté au courant.

TRAVAIL CONSIDÉRABLE

Le travail de déblaiement et de nettoyage est considérable. « La mobilisation a été spontanée dès le lendemain, explique le président Éric Paul. Les coups de fils ont afflué au Syndicat des vignerons. Là nous profitons d’une fenêtre météo pour intervenir. Des vignerons héraultais nous ont proposé de venir donner un coup de main. Comme ils n’ont pu se joindre à l’équipe aujourd’hui, une nouvelle journée sera fixée sous peu. Pour ceux qui sont ici, cette solidarité est logique, tout comme elle l’est pour nous en tant qu’ODG. Un syndicat se doit d’être aux côtés de ses adhérents lors des coups durs, non ?»

Le Syndicat des vignerons a malheureusement de l’expérience dans la gestion des inondations. En 2010, il avait déjà mis des chantiers de ce type en place.

Ce coup de main a apporté à Robert Ghigo un soutien moral et un réconfort salutaire, lui qui oscille entre colère et résignation face à une catastrophe dont il a déjà chiffré la note à un demi-million d’euros.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux 
Les grands crus au secours des vignerons grêlés

Publié le 26 février 2014

Bourgogne 
Succès de la pétition de soutien à Emmanuel Giboulot

Publié le 20 février 2014

Internet
Le premier réseau social des pros de l’œnologie

Publié le 12 février 2014

Var
Des parcelles de vignes saccagées par les inondations

Publié le 23 janvier 2014

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin