Actualités viticoles

Vallée du Rhône  Union prononcée entre Beaumes-de-Venise et Vacqueyras

Publié le mercredi 25 juin 2014 - 17h23

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les caves coopératives de Beaumes-de-Venise et de Vacqueyras ont annoncé leur rapprochement le 23 juin dernier. Il intervient un an après la tentative de fusion avortée entre les deux caves. Le nouvel ensemble pèse 37 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Bernard Manganelli, président des Vignerons de caractère, Pascal Duconget, directeur des Vignerons de caractère et de la nouvelle union Vignerons des Dentelles, et Claude Chabran, président de Balma Venitia. © FACENDA

Bernard Manganelli, président des Vignerons de caractère, Pascal Duconget, directeur des Vignerons de caractère et de la nouvelle union Vignerons des Dentelles, et Claude Chabran, président de Balma Venitia. © FACENDA

C’est fait ! Les conseils d’administration des caves de Beaumes-de-Venise et de Vacqueyras, dans le Vaucluse, ont voté à l’unanimité la création d’une union de coopératives baptisée Vignerons des Dentelles. La décision de s’unir n’a pas été sans embûches. Annoncée l’an passé, elle avait dû être reportée d’un an afin d’en finaliser les contours.

« Nos deux caves se situent à trois kilomètres de distance à peine, souligne Pascal Duconget, directeur de la cave des Vignerons de caractère, à Vacqueyras. À l’heure où l’accès aux marchés devient de plus en plus compétitif, ce rapprochement va dans le sens de l’Histoire. »

Les deux caves continuent d’exister. Chacune conserve la gestion de son vignoble, la relation avec ses adhérents et la vinification de sa production. Pascal Duconget, prend la direction générale de l’union Vignerons des Dentelles, sous la présidence de Claude Chabran, président de Balma Venitia.

« PÔLE COOPÉRATIF ATTRACTIF ET INNOVANT »

Le conditionnement et la mise en bouteille seront rapatriés sur un seul et même site. L’union sera chargée de la commercialisation, du marketing, du contrôle qualité, etc.

« Nous souhaitons créer un pôle coopératif attractif et innovant dans le secteur des Dentelles de Montmirail », ajoute Pascal Duconget. En d’autres termes, si les caves environnantes de Sablet, de Gigondas, de Séguret, etc. le souhaitent, elles peuvent rejoindre ce pôle.

En attendant, la nouvelle structure représente 65 000 à 70 000 hl, dont 36 000 hl de crus de la vallée du Rhône. La cave de Vacqueyras est en effet leader de son AOC. Idem pour celle de Beaumes-de-Venise. Au total, elles distribueront quelque 8 millions de bouteilles pour un chiffre d’affaires d’environ 37 millions d’euros.

Chantal Sarrazin

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vallée du Rhône
Le Cellier des Dauphins veille sur ses appros

Publié le 01 juillet 2014

Aquitaine
La Safer va aider les coopératives à garder leur potentiel

Publié le 30 mai 2014

Marché des vignes 
Négociants et coops investissent de plus en plus

Publié le 28 mai 2014

Languedoc
La faillite du négociant SDVA sème l’inquiétude chez les vignerons

Publié le 14 mai 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin