Actualités viticoles

Vallée du Rhône Les caves coopératives de Rasteau et Visan se marient

Publié le jeudi 03 septembre 2015 - 13h52

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

,

Ces deux coopératives vauclusiennes créent le Cercle des Vignerons du Rhône, une union au sein de laquelle elles regroupent l'essentiel de leurs moyens.

 Antoine Muller, le directeur général d’Ortas prend la direction de la nouvelle entité, le Cercle des Vignerons du Rhône.©C.SARRAZIN

Antoine Muller, le directeur général d’Ortas prend la direction de la nouvelle entité, le Cercle des Vignerons du Rhône.©C.SARRAZIN

Annoncée pendant l’été, l’union entre les coopératives de Rasteau (Ortas) et de Visan (Les Coteaux de Visan) prend officiellement forme. « Nous l’avons constituée le 1er août 2015 », annonce Antoine Muller, le directeur général d’Ortas qui prend la direction de la nouvelle entité. Pascal Tourniayre, le président des Coteaux de Visan, en assume la présidence.

L’union porte le nom de Cercle des Vignerons du Rhône. « Nous mettons en commun l’intégralité de nos moyens, excepté l’amont, la vinification et l’activité de vente au caveau », précise Antoine Muller. Les forces de vente de la coopérative de Rasteau, mutualisées avec celles de Visan, seront chargées de la commercialisation auprès du réseau CHR. À partir de 2016, VRT (Vignerons de Tain-l’Hermitage), la filiale de distribution de la coopérative de Rasteau en GMS, devrait être chargée de toutes les ventes sur ce circuit. En outre, Ortas devient le centre d’embouteillage unique des vins des deux associées. 

« Nous allons construire tout le reste au fur et à mesure, précise Antoine Muller. Nous faisons partie de ces caves vauclusiennes dont les volumes ne suffisaient plus à rentabiliser les outils. Nous étions à la recherche de diviseur. »

Rasteau, qui produit actuellement 30 000 hl, vend l’intégralité de ce volume en bouteilles. Visan de son côté aligne 34 000 hl, après avoir vinifié près du double il y a une petite dizaine d’années, et commercialise 1,2 million de cols, soit un quart de sa production.

Chantal Sarrazin La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

À la veille des fêtes
La cave de Rasteau n’attend plus que le Père Noël

Publié le 24 novembre 2011

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin