Actualités viticoles

Vallée du Rhône  La guerre des raisins est déclarée

Publié le mardi 15 juillet 2014 - 15h48

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Un communiqué commun du Syndicat des vignerons des côtes du Rhône et des fédérations de caves coopératives dénonce « les manœuvres de certains négociants » qui démarchent les coopérateurs pour leur acheter de la vendange fraîche. « Agissements inadmissibles » pour les uns, « simple jeu de la concurrence » pour les autres.

En côtes du Rhône, les professionnels dénoncent les manœuvres de certains négociants pour acheter de la vendange fraîche aux viticuteurs en coop. © J. NICOLAS

En côtes du Rhône, les professionnels dénoncent les manœuvres de certains négociants pour acheter de la vendange fraîche aux viticuteurs en coop. © J. NICOLAS

À deux mois des vendanges, la tension monte en côtes du Rhône, où un communiqué a été adressé au début du mois de juillet à l’ensemble des caves coopératives pour les « alerter des manœuvres de certains négociants ».

Boris Calmette, président de Coop de France Languedoc-Roussillon, cosignataire du communiqué avec les fédérations départementales et le Syndicat des vignerons des côtes du Rhône, explique : « Pour assurer leur sourcing, essentiel pour des vins à forte valeur ajoutée, des négociants démarchent nos coopérateurs. Nous condamnons fermement ces pratiques racoleuses qui induisent des risques de fraude avérée et déstabilisent nos coopératives en les privant d’apports qui sont diviseurs de charge. »

COURRIERS AUX VITICULTEURS

En effet, la baisse des apports à une cave a non seulement un impact en terme de volume commercialisable mais aussi au niveau des coûts de vinification qui sont appliqués aux coopérateurs.

À l’origine de la colère de ces signataires, des courriers de négociants adressés à des vignerons faisant état de proposition d’achat de vendange fraîche. « Nos vignerons coopérateurs sont considérés comme des variables d’ajustement. Quand le marché est porteur, le négoce les sollicite et ils seront laissés pour compte en cas de retournement du marché », avertit Boris Calmette. Ce responsable professionnel note que l’argument de facilité de trésorerie mis en avant dans l’un des courriers peut faire mouche auprès d’exploitants en difficulté. « Le négociant propose carrément un premier versement d’acompte pour le mois de juillet », expose-t-il.

Frédéric Lavau, directeur général de la maison Lavau, négociant vinificateur à Violès (Vaucluse), reconnaît sans détour les faits.

« Nous ne cherchons pas à contacter spécialement les coopérateurs, précise-t-il toutefois. Nous avons travaillé à partir d’un fichier de viticulteurs et avons envoyé un publipostage à environ 5 000 contacts sur la zone qui nous intéressait. En proposant d’acquérir leur raisin, nous faisons juste jouer la concurrence. Certains semblent avoir du mal à l’accepter… »

« SANCTIONS FINANCIÈRES »

Le communiqué envoyé aux caves coopératives, rappelle « qu’au regard des statuts de la coopération, l’obligation d’apport [des adhérents], si elle n’est pas respectée, est à même d’entraîner des sanctions financières et conduit à l’exclusion ».

Le négociant confirme de son côté : « Les coopérateurs sont souvent très attachés à leur coopérative. Il y a une véritable histoire familiale avec la cave. Sans compter que, formellement, il est plus facile d’entrer en cave coopérative que d’en sortir... C’est pourquoi, nous ne misons pas sur un gros recrutement de coopérateurs. En revanche, pour un vigneron en cave coop qui a décidé de devenir indépendant, notre proposition d’achat de vendanges fraîche peut être intéressante pour se lancer... »

Aurélia Autexier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Beaujolais
Deux négociants et une coop s’associent pour acheter du foncier

Publié le 15 janvier 2014

Flavescence dorée
Vaste soutien aux viticulteurs refusant le traitement

Publié le 16 décembre 2013

Politique
Marine Le Pen demande à sortir le vin de la loi Évin

Publié le 28 novembre 2013

Cave de Vacqueyras
Prime au développement durable

Publié le 20 novembre 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin