Actualités viticoles

Val de Loire Un viticulteur perd l’appellation Pouilly-Fumé

Publié le vendredi 25 septembre 2015 - 18h04

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le 15 septembre, l’Inao a retiré à Alexandre Bain, viticulteur à Tracy-sur-Loire (Nièvre), son habilitation à produire du Pouilly-Fumé. Cette décision sanctionne le domaine pour ne pas avoir réalisé un contrôle à temps.

Le vin d'Alexandre Bain ne pourra plus arborer l'appellation Pouilly-Fumé. ©Domaine Alexandre Bain

Le vin d'Alexandre Bain ne pourra plus arborer l'appellation Pouilly-Fumé. ©Domaine Alexandre Bain

« C’est un très beau millésime, je suis content ! », se satisfait Alexandre Bain, jeune vigneron sur 11 ha en appellation Pouilly-Fumé. Heureusement que la qualité du millésime est là pour remonter le moral du viticulteur. Celui-ci vient d’apprendre, il y a quelques jours, sa perte d’habilitation à produire de l’AOC.

Alexandre Bain s’avoue « blessé » par la décision de l’Inao. « J’ai toujours essayé d’être un bon représentant de l’AOC », tient à préciser celui dont les vins sont à la table de dix-sept restaurants parmi les cinquante meilleurs au monde. Et même s’il ne l’avoue pas, sa sortie de l’appellation reste incompréhensible.

VIN DE TABLE

D’après lui, le motif est lié à une série de contretemps et ne concerne pas la qualité du vin. « Le 23 juillet, l’Inao m’a averti qu’il fallait que je réalise un contrôle avant le 1er septembre. Je me suis donc rapproché de l’organisme de contrôle. Le rendez-vous a été pris pour le 20 août, mais il a été annulé à l’initiative de l’organisme de contrôle. Nous avons repoussé la date au 3 septembre, mais les vendanges m’ont empêché de le tenir. » Le 15 septembre, le couperet est tombé par une lettre de l’Inao, lui indiquant la perte de son habilitation à produire du Pouilly-Fumé.

Pour le moment, le vigneron n’a pas décidé s’il aura recours au tribunal administratif pour contester la décision. L’ancien élève d’Olivier Cousin, qui l’a formé à la traction animale, préfère d'abord se concentrer sur les vendanges. « J’ai un magnifique raisin pour ma première année en vin de table ! »

Marion Ivaldi
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Val de Loire
La condamnation d’Olivier Cousin confirmée

Publié le 23 septembre 2015

Inao 
Coup d’envoi du VCI rouge pour 26 AOP

Publié le 03 septembre 2015

Embouteillage dans l’aire AOC
L’Inao crée un groupe de travail

Publié le 02 mars 2015

Irrigation
L’Inao veut de nouvelles règles pour les AOC

Publié le 13 février 2015

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin