Actualités viticoles

Val de Loire Un chinon aguicheur pour la Saint-Valentin

Publié le vendredi 14 février 2014 - 11h19

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Jeune vigneronne récemment installée à Panzoult (Indre-et-Loire), Clothilde Pain a lancé un chinon à l’habillage glamour et même coquin. Une cuvée qui a suscité la curiosité sur Facebook et qui a séduit cavistes et restaurateurs parisiens.

© KOEPHOTOGRAPHY, CHANEL KOEHL

© KOEPHOTOGRAPHY, CHANEL KOEHL

Son nom est déjà une promesse de plaisir : « Sans dessous sans dessus ». Habillée de noir et de violine, la bouteille est ornée d’une dentelle coquine façon jarretière. Une cuvée en AOC Chinon simplement signée Clo', pour Clothilde Pain, vendue 12 euros TTC au domaine. La jeune femme, fille du vigneron Philippe Pain, s’est installée en 2012 sur cinq hectares sur la commune de Panzoult (Indre-et-Loire).

« Dans la vie, je suis plutôt garçon manqué, sourit Clothilde. Mais nous ne sommes pas tant de femmes à faire du vin, alors autant marquer le coup. J’ai voulu tenter l’aventure avec un habillage glamour. » Pour la jarretière en dentelle, elle fait appel à une créatrice installée non loin de son domaine. « Nous avons passé des heures à faire des essayages, se souvient Clothilde. J’ai choisi une bouteille italienne très sombre et, pour la communication, j’ai fait travailler à partir de mes idées une agence locale, Antirouille. »

La cuvée « Sans dessous sans dessus » est présentée sur un site internet dédié, avec des textes faisant l’analogie entre la dégustation de la cuvée et la rencontre amoureuse. Le tout illustré de la photo de la vigneronne, et de visuels très féminins, une danseuse, des talons aiguilles... Clothilde a aussi fait réaliser une affiche associant avec humour la cuvée à la promesse d’une soirée « clorride ».

La jeune femme a misé sur internet et Facebook pour communiquer. « Ce sont des outils puissants, plus que je ne l’avais imaginé. La cuvée se prête bien à la Saint-Valentin. Mes posts ont été très partagés sur Facebook et le bouche à oreille a bien fonctionné. Internet m’a permis de trouver de nouveaux clients que mon père ne ciblait pas. Des femmes cavistes et des restauratrices m’ont contactée. »

Le packaging de ce chinon a suscité la curiosité. « Mais ce vin a plu aussi à la dégustation, précise Clothilde. Je l’ai élevé neuf mois en foudre, afin de lui apporter de la matière, de la rondeur, une finale légèrement grillée et vanillée, qu’il soit ainsi plus féminin. »
La jeune vigneronne a commencé à commercialiser sa cuvée en fin d’année. « J’en ai produit 6 000 bouteilles et j’en ai vendu le tiers à ce jour », précise-t-elle, tout en pensant à son prochain millésime. Il sera lui aussi élevé sous bois et plus longtemps.

Clothilde compte également décliner « Sans dessous sans dessus » en rosé et « faire varier les accessoires » sur ses bouteilles, pour les associer à d’autres thématiques. La jeune femme ne manque pas d’idées. Elle a de qui tenir en matière de communication « décalée » : son père, fan du film « Les Tontons flingueurs », a fait éditer pour ses clients en restauration des sets de table directement inspirés de la scène de la cuisine et intitulés « C’est pas du pinard, c’est du Chinon ! »...

Ingrid Proust

Ces articles peuvent également vous intéresser

Nouveauté
Une bouteille à décanter pour présenter des vins non filtrés

Publié le 10 février 2014

Provence
Sand Tropez, la bouteille ensablée

Publié le 14 mars 2013

Marketing
La fin du monde booste les ventes de vin à Bugarach

Publié le 20 décembre 2012

Marketing
Une nouvelle manière de voir la vie en rose

Publié le 01 août 2012

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin