Actualités viticoles

Val de Loire  Le vignoble a son Vinopôle

Publié le vendredi 10 juillet 2015 - 10h59

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’IFV pôle Val de Loire a inauguré ses nouveaux locaux le 7 juillet, à Amboise (Indre-et-Loire), dans un Vinopôle autour duquel vont travailler également d’autres organismes de recherches sur de nombreuses thématiques.

Inauguré le 7 juillet, un Vinopôle vient de voir le jour à Amboise (Indre-et-Loire). © I. PROUST

Inauguré le 7 juillet, un Vinopôle vient de voir le jour à Amboise (Indre-et-Loire). © I. PROUST

Après Bordeaux, en Gironde, et Lisle-sur-Tarn – Gaillac, dans le Tarn, un troisième Vinopôle vient de voir le jour en France. Il a été inauguré le 7 juillet dans le Val de Loire, à Amboise (Indre-et-Loire). Ses 1 500 m2 accueillent l’IFV Centre Val de Loire, le Comité d’inspection des vins de Touraine et le bureau régional des Vignerons indépendants de France.

Plateforme d’expérimentations, d’innovations et d’échanges, le Vinopôle associe la recherche, la formation et la profession. Il est au cœur d’un réseau regroupant l’Inra, l’École supérieure d’agriculture d’Angers (Esa), les chambres d’agriculture d’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher, la Sicavac de Sancerre, InterLoire, l’interprofession des vins du Centre-Loire, les universités de Tours et d’Orléans, l’Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation, les lycées agricoles d’Amboise et de Fondettes…

RÉPONDRE AUX DÉFIS DES VIGNERONS

Ce centre a pour mission de répondre aux multiples défis auxquels les vignerons sont confrontés, comme les maladies du bois. « Nous avons plusieurs projets de recherche en attente de validation, indique Laurence Guérin, directrice de l’IFV d’Amboise et du Vinopôle, dont l’un sur la viniférine, avec l’université de Poitiers et le chercheur Jérôme Guillard. » Ce scientifique a démontré l’intérêt de ce polyphénol – extrait des sarments de vigne – contre les champignons impliqués dans l’esca.

Le réseau du Vinopôle va aussi travailler sur le patrimoine, les vignes et le vin, sur les consommateurs, l’économie du vignoble mais aussi la formation. Un diplôme Université de Tours-Esa sur le management d’entreprise viticole devrait être mis en place. Mais, pour l’heure, il n’est pas annoncé de formation d’œnologie, alors que le Val de Loire offre peu de cursus post-bac dans le domaine du vin.

Ingrid Proust
La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Val de Loire 
Deux députés enquêtent sur les maladies du bois

Publié le 12 juin 2015

Val de Loire
La guerre des aires

Publié le 03 juin 2015

Val de Loire
Des barriques transformées en nichoirs à chouettes

Publié le 01 avril 2015

Val de Loire 
Des bouteilles mises aux enchères pour aider François Chidaine

Publié le 23 mars 2015

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin