Actualités viticoles

Utilisation des phytos  Une campagne utile (vidéo)

Publié le jeudi 01 septembre 2011 - 14h39

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

31 % des viticulteurs et 42 % des agriculteurs ont mémorisé la campagne lancée en septembre 2010 par l’UIPP et ses partenaires pour les inciter à se protéger lors de la manipulation des produits phytos. Ils l’ont jugée utile et mobilisatrice. D’ailleurs, 15 % des professionnels interrogés ont modifié leurs pratiques après l’avoir vue. Toutefois, des progrès restent à faire.

De gauche à droite: Fabien Vallaud de la FNA, Gilles Maréchal de Farre, Jean-Charles Bocquet de l’UIPP et Pascal Ferré de la FNSEA. ©C. STEF

De gauche à droite: Fabien Vallaud de la FNA, Gilles Maréchal de Farre, Jean-Charles Bocquet de l’UIPP et Pascal Ferré de la FNSEA. ©C. STEF

Cette campagne de sensibilisation était essentiellement axée sur la nécessité de porter des gants lors de la manipulation des produits phytos. En effet, les mains « représentent 5 à 8 % de la surface du corps mais 60 à 80 % de la contamination au moment de la préparation de la bouillie », justifie Jean-Charles Bocquet, le directeur de l’UIPP.

Les messages clés ? Il faut lire les étiquettes, bien organiser les chantiers de travail, respecter des règles d’hygiène, porter des équipements de protection, des gants en l’occurrence.

Un an après le lancement de cette campagne, l’heure est au bilan. Pour cela, ADquation a interrogé au téléphone en juin dernier 50 agriculteurs spécialisés en grandes cultures, 51 viticulteurs et 52 arboriculteurs et maraîchers.

42 % des agriculteurs, 31 % des viticulteurs et 38 % des arboriculteurs et maraîchers ont mémorisé la campagne. Ils l’ont jugée utile et se sont sentis bien concernés. D’ailleurs, 18 % des agriculteurs, 12 % des viticulteurs et 12 % des arboriculteurs et maraîchers ont amélioré leurs pratiques, notamment en portant plus souvent des gants.

Toutefois, les personnes interrogées ne se lavent pas toujours les mains avant de mettre les gants. De même, elles ne lavent pas forcément les gants avant de les retirer. « Ce sont deux points sur lesquels les gens ne sont pas assez sensibilisés. Nous allons insister là-dessus. Nous allons également poursuivre notre action en lançant une campagne axée sur la protection des yeux », rapporte Jean-Charles Bocquet.

L’UIPP et ses partenaires (Adivalor, chambres d’agriculture, Coop de France, Farre, FNA, FNSEA, InVivo, Jeunes agriculteurs) ont également réalisé des clips vidéo très pédagogiques expliquant, au travers de situations concrètes, les bons gestes à avoir. Ces clips pourront être visionnés sur les sites internet des différents partenaires. Cinq mille DVD seront également diffusés lors des salons agricoles.

C. S.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Champagne 
Opération de communication sur les EPI

Publié le 22 septembre 2011

Bonnes pratiques phytosanitaires
Des petits clips pédagogiques (Vidéos)

Publié le 09 septembre 2011

Promotion des vins français
La filière arrête sa stratégie pour 2011-2013

Publié le 26 juillet 2011

Communication
VINcod harmonise les outils de communication

Publié le 22 juin 2011

Vidéo
Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin