Actualités viticoles

Sud-Ouest L’interprofession de Cahors rejoint celle du Sud-Ouest

Publié le jeudi 31 janvier 2013 - 18h12

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’Interprofession des vins du Sud-Ouest (IVSO) et l’Union interprofessionnelle des vins de Cahors (UIVC) ont signé, jeudi 31 janvier, une convention triennale de partenariat.

Paul Fabre, directeur de l’IVSO.

Paul Fabre, directeur de l’IVSO.

« C’est une étape importante, souligne Paul Fabre, le directeur de l’IVSO (Interprofession des vins du Sud-Ouest). Le Sud-Ouest se regroupe aujourd’hui, de façon pragmatique, et met en commun des moyens qui seront consacrés à un programme d’actions collectives. »

L’Union interprofessionnelle des vins de Cahors (UIVC), qui avait jusque-là toujours revendiqué son indépendance face à un bassin viticole Sud-Ouest en cours de création, rejoint donc les autres appellations et dénomination*. Mais elle reste une interprofession à part entière. « Cela va lui permettre de participer à tous les débats au sein de l’IVSO, reprend Paul Fabre. Comme pour tous les autres vignobles, elle aura un représentant au conseil d’administration, une instance active qui se réunit tous les mois. Elle aura également quatre représentants à l’assemblée générale et intégrera les commissions économie, France et export. »

La convention de partenariat signée par l’UIVC et l’IVSO porte sur trois ans, une durée « nécessaire pour que les choses se mettent en place ». Un bilan sera réalisé à son terme. L’UIVC versera à l’IVSO une cotisation de base de 1,10 €/hl pour la campagne 2012-2013, sur une production d’environ 150 000 hl d’AOP Cahors. Le tarif est le même pour toutes les AOP. Le budget ainsi constitué est consacré à la promotion commune des vins du Sud-Ouest.

L’UIVC pourra également participer à des opérations regroupant au moins trois appellations, coordonnées par l’IVSO mais financées par un abondement supplémentaire des appellations en question. Des actions à destination de l’Angleterre, de l’Allemagne et des États-Unis sont notamment en projet.

« Une de nos premières réflexions avec l’UIVC portera aussi sur la segmentation, conclut le directeur de l’IVSO. Nous lançons actuellement un appel d’offres pour recruter un cabinet d’experts qui nous aidera à travailler sur le sujet. »

 

*Membres de l’interprofession des vins du Sud-Ouest :

  • AOC : Fronton, Gaillac, Madiran, Pacherenc du Vic-Bilh, Saint-Mont, Tursan, Saint-Sardos, Entraygues-et-Fel, Brulhois, Côtes-de-Millau, Coteaux du Quercy, Estaing, Irouleguy, Lavilledieu, Marcillac.
  • IGP : Côtes-de-Gascogne, Comté Tolosan, Côtes-du-Tarn, Coteaux et terrasses de Montauban, Lot-et-Garonne, Agenais et Thézac-Pérricard, Lot, Aveyron, Pyrénées-Atlantiques, Landes.

Florence Jacquemoud

Ces articles peuvent également vous intéresser

Cahors
Exportation record

Publié le 22 février 2013

Droit européen
Mauvaise nouvelle pour les anti-CVO

Publié le 01 février 2013

Bordeaux
Le leader des anti-CVO en campagne

Publié le 29 janvier 2013

Bourgogne
Une montée en gamme prévisible avec la petite récolte 2012

Publié le 21 décembre 2012

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin