Actualités viticoles

Sud-Ouest Cahors déguste ses malbecs avec des insectes

Publié le jeudi 07 novembre 2013 - 17h26

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Quels insectes (comestibles) s’accordent parfaitement avec le cahors malbec ? C’est ce qu'ont découvert les 150 personnes invitées au Cahors malbec lounge le 7 novembre à Cahors (Lot), pour une dégustation « Malbec Insecticus » un peu spéciale, organisée par l’Union interprofessionnelle du vin de Cahors.

L'accord pizza aux vers de farine et malbec est inédit. © MICRONUTRIS

L'accord pizza aux vers de farine et malbec est inédit. © MICRONUTRIS

Au menu : assortiment de grillons et de vers de farine entiers déshydratés et aromatisés pour l’apéritif, macarons aux amandes réalisés avec 20 % de poudre d’insectes ornés d’un grillon déshydraté coloré sur le dessus, chocolats décorés d’insectes ou fourrés aux insectes entiers et peut-être toasts à la tapenade parsemés d’insectes… les invités de l’Union interprofessionnelle du vin de Cahors (UIVC) ont découvert, ce 7 novembre, les spécialités préparées par la société toulousaine Micronutris.

Créée en 2011, cette PME est aujourd’hui la première entreprise européenne à posséder son propre élevage d’insectes comestibles spécialement dédié à la consommation humaine et à travailler, avec des entreprises agroalimentaires, au développement de produits comestibles.

10 % des gens ne peuvent pas goûter

« Nous élevons uniquement des grillons et des vers de farine, explique Cédric Auriol, créateur et responsable de l’entreprise. Ce sont des espèces locales, qui procurent le meilleur rapport en termes de qualité nutritionnelle et ont le moins d’impact sur l’environnement. Notre objectif est de développer une gamme de produits à notre marque. De nouveaux gâteaux sucrés et salés seront bientôt testés en grande distribution. »

Macarons aux amandes réalisés avec 20 % de poudre d’insectes et ornés d’un grillon déshydraté coloré sur le dessus, et chocolats décorés d’insectes ou fourrés aux insectes entiers. © MICRONUTRIS

Dans les soirées dégustation, 80 à 90 % des personnes présentes se laissent généralement tenter et goûtent les produits à base d’insectes. 10 % ne parviennent pas à passer la barrière psychologique, même avec un verre de vin ! Et même en sachant que les insectes sont une très bonne source de protéines et que leur élevage est beaucoup moins impactant sur l’environnement que la production de viande classique.

« Des expériences sur l’accord des mets à base d’insectes et les vins ont été menées récemment par les journalistes du site Rue 89 avec du beaujolais et des vins du Jura, mais pas encore avec du malbec, souligne Jérémy Arnaud, directeur marketing de l’UIVC. Avec les insectes, les vins qui conviennent et qui seront servis seront des cahors très ronds, sur le fruit et sans élevage. Cette dégustation sera une première mondiale ! »

Florence Jacquemoud

Ces articles peuvent également vous intéresser

Alsace
Une université pour promouvoir les « grands vins » français et du monde

Publié le 15 juillet 2013

Cahors
Près de 250 ha de vignes grêlées

Publié le 21 juin 2013

Bordeaux
L’offre œnotouristique s’enrichit

Publié le 15 mai 2013

Acidification des vins
Une dégustation convaincante

Publié le 28 mars 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin