Actualités viticoles

Sud-Ouest Buzet, une chouette cave récompensée

Publié le jeudi 25 avril 2013 - 14h59

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La cave des Vignerons de Buzet (Lot-et-Garonne) a reçu un trophée du ministère de l'Écologie pour son action en faveur de la protection de la chouette chevêche (ou chevêche d’Athéna). Elle mène cette opération depuis un peu plus d’un an aux côtés d’une association et d’un foyer pour adultes handicapés.

La chouette chevêche ou chevêche d’Athéna fait l'objet d'une politique de repeuplement auquelle la cave des Vignerons de Buzet participe.

La chouette chevêche ou chevêche d’Athéna fait l'objet d'une politique de repeuplement auquelle la cave des Vignerons de Buzet participe.

« Nous sommes très heureux d’avoir reçu le prix de la biodiversité pour notre projet sur la protection de la chouette chevêche sur le domaine de Gueyze, qui appartient aux Vignerons de Buzet », confie Christelle Lardé, des Vignerons de Buzet. Cette cave commercialise 10 millions de cols par an, elle travaille avec 209 vignerons coopérateurs qui exploitent 1 810 ha de vignes dans le Lot-et-Garonne.

Ce trophée du mécénat d’entreprise pour l’environnement et le développement durable récompense un travail mené avec deux partenaires : la Sepanlog, association agréée pour la protection de l’environnement à Aiguillon, et le foyer du Mont-Clair, à Monclar, qui accueille des adultes en situation de handicap lourd.

« En 2011, la Sepanlog avait réalisé un inventaire faunistique et floristique sur les 78 ha du domaine de Gueyze, poursuit Christelle Lardé. Elle a trouvé le site parfaitement adapté à l’établissement d’un noyau de population de chevêches d’Athena. Cette association recueille aussi les oiseaux blessés. Or, chaque année, des promeneurs lui apportent de petites chouettes, tout juste sorties du nid, car ils croient qu’elles sont malades. Les oiseaux apprennent alors à se nourrir seuls dans des volières adaptées, avant d’être relâchés dans la nature. Une convention passée entre la cave de Buzet et la Sepanlog a permis de réaliser un premier lâcher au domaine de Gueyze l’été dernier. L’objectif est que quatre couples s’y installent. »

Des nichoirs spécialement adaptés, dotés de deux « chambres », ont été fabriqués par une dizaine de résidants du foyer du Mont-Clair qui réalisent des petits objets en bois dans leur atelier menuiserie. Ceux-ci sont également chargés du suivi et de l’entretien de ces petits abris.

Les vignerons de Buzet n’en sont pas à leur première opération en faveur de la protection des milieux naturels. Ils ont aussi installé des nichoirs à passereaux et des abris à hérissons qui recréent un équilibre écologique naturel et « rendent obsolète l’utilisation des pesticides ».

Florence Jacquemoud

Ces articles peuvent également vous intéresser

Certification
Les Vif en route vers la haute valeur environnementale

Publié le 11 juillet 2012

Charentes
Un guide pour une viticulture bien dans son environnement

Publié le 25 juin 2012

Trophées de l’agriculture durable 2012 
Un viticulteur primé

Publié le 29 février 2012

Viticulture
Moins de chimie à Savennières-Roche aux Moines

Publié le 28 février 2012

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin