Actualités viticoles

Stratégie L’AOC Blaye Côtes-de-Bordeaux dévoile son plan anti-crise

Publié le mercredi 09 février 2011 - 16h44

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les presque 600 viticulteurs adhérents au syndicat de l’AOC Blaye Côtes-de-Bordeaux ont accepté un doublement de leur cotisation. Objectif : assurer le financement d’un plan de sortie de crise étalé sur cinq ans. Au programme : valoriser l’image de l’AOC, développer l’efficacité commerciale des vignerons et réguler l’offre et la demande.

Jean Lissague, directeur de la maison des vins de Blaye

Jean Lissague, directeur de la maison des vins de Blaye

Certaines statistiques font mal : 40 % des bouteilles de l’AOC Blaye Côtes-de-Bordeaux vendues en grande distribution sont commercialisées à moins de 3 euros l’unité. Pour sortir l’appellation de ses difficultés économiques, les producteurs viennent d’adopter un plan ambitieux et courageux. Côté budget : il est prévu 420 000 euros par an de 2011 à 2015.

Pour le financer, les viticulteurs de l’AOC ont voté un doublement de leur cotisation volontaire obligatoire au syndicat. « Le plan est prévu sur cinq ans, mais la quasi-totalité des mesures seront mises en œuvre dans les deux années à venir », précise Jean Lissague, directeur de la maison des vins de Blaye.

Parmi les axes majeurs au programme : travailler sur l’image de l’appellation. Après un bilan de la notoriété de l’AOC, en cours de réalisation, les professionnels sont bien décidés à communiquer d’avantage sur leur dénomination.

Outre une prochaine campagne de radio nationale, le syndicat veut aussi conforter sa présence sur le web : veille internet, publicité en ligne, communication avec les réseaux sociaux… Un recrutement est lancé pour assurer toutes ces fonctions.

Autre outil pour valoriser l’image de Blaye : l’essor du tourisme. Les objectifs sont ambitieux. « Nous voulons devenir la troisième destination œnotouristique du Bordelais aux côtés du Médoc et de Saint-Émillion », lance le responsable.

Le deuxième axe phare du programme 2011-2015 vise l’efficacité commerciale. Il prévoit des formations à destination des producteurs. Pour l’export, le syndicat veut se rapprocher de l’Union des Côtes-de-Bordeaux.

Là encore, les objectifs sont ambitieux : aujourd’hui 7 % des volumes commercialisés sous le nom AOC Blaye partent à l’étranger. Les professionnels visent un triplement d’ici 2015. « Nous allons proposer des outils de prospection à l’étranger, notamment l’organisation de rendez-vous d’affaires ou de convention à l’export », explique Jean Lissague.

Redélimitation de l'aire de production

Le dernier axe est probablement le moins coûteux des trois, mais le plus épineux. Il s’agit de la régulation de l’offre et de la demande. « L’analyse des statistiques sur les cinq dernières années montre que nous sommes en surproduction d’environ 10 % par an. Cela n’est pas énorme mais au bout de cinq ans, cela fait tout de même une demi-récolte sur les bras qui pèse sur les prix », explique Jean Lissague.

Pour rétablir un meilleur équilibre, le syndicat compte d’abord jouer sur les rendements. Il est prévu un différentiel entre l’AOC Bordeaux et l’AOC Blaye d’au moins 5 hl/ha.

Par ailleurs, les professionnels comptent redélimiter l’aire de production. « Aujourd’hui sur les 17 500 ha figurant dans l’aire délimitée Blaye, seuls 9 500 ha sont plantés et sur cette dernière surface, seuls 6 500 ha sont revendiqués dans l’AOC Blaye », explique le directeur du syndicat. Avec en toile de fond le spectre de la libéralisation des droits de plantation, il y a urgence à réviser l’aire…

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux
Un nouveau service pour booster l’œnotourisme

Publié le 07 mars 2011

Sondage
Les internautes achètent leur vin d’abord en linéaires ou chez le caviste

Publié le 03 mars 2011

Bordeaux
« Il faut développer les vins sans indication géographique »

Publié le 02 mars 2011

Champagne
Lancement de la révision parcellaire

Publié le 18 février 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin