Actualités viticoles

Soufre biocide Le dossier pour l’Europe est en bonne voie

Publié le vendredi 06 juillet 2012 - 15h03

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les professionnels français, espagnols et portugais ont réussi à rassembler environ 400 000 euros pour monter le dossier d’évaluation du soufre biocide. Réunis le 5 juillet à Bruxelles, ils ont lancé le programme. Une société espagnole apportera une part importante du financement. Le groupe prévoit de déposer le dossier à l’automne, afin que la Commission européenne poursuive l’autorisation du méchage au soufre.

La mèche de soufre devrait être sauvée. Réunis le 5 juillet à Bruxelles, les professionnels de la filière ont lancé leur projet de dossier d’évaluation du soufre biocide. Dossier que la Commission européenne exige depuis plusieurs mois, afin que le SO2 reste inscrit sur la liste des substances biocides autorisées et qu’on puisse continuer à l’utiliser pour nettoyer cuves et barriques.

« Nous avons rassemblé près de 400 000 euros, indique Jérôme Agostini, directeur du Cniv. Il s’agit de financements des filières espagnole, française et portugaise. »

Le Cniv, son équivalent portugais, la conférence des conseils régulateurs et la fédération de négoce espagnol ont contribué à cette enveloppe. De même que des tonneliers, des fabricants de produits œnologiques, des bouchonniers et les syndicats d’œnologues. Un industriel espagnol, dont le nom n’est pas encore dévoilé, participera de manière conséquente au financement.

Un cabinet allemand, spécialiste de la chimie, est chargé des aspects scientifiques et administratifs du dossier. « Ce cabinet a d’abord ciblé dans le dossier Reach les informations techniques nécessaires, que nous avons pu acheter », précise Jérôme Agostini.

La filière espère pouvoir déposer le dossier à l’automne, auprès d’un organisme officiel de contrôle allemand, comme l’impose la procédure. Ensuite, il sera présenté à la Commission européenne.

Voir aussi nos articles :

Soufre biocide : l'Espagne s'engage à participer au dossier

Soufre biocide : les œnologues organisent une collecte

Droit communautaire : il faut trouver 200 000 € pour sauver la mèche de soufre

M. B.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Économie
Baisse du stock de vin au niveau européen

Publié le 12 avril 2012

Soufre biocide 
L’Espagne s’engage à participer au dossier

Publié le 26 mars 2012

Droits de plantation 
« La France ne cédera pas »

Publié le 20 mars 2012

Soufre biocide
Les œnologues organisent une collecte

Publié le 05 mars 2012

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin