Actualités viticoles

Sondage  Le vin rend les Français heureux

Publié le jeudi 04 décembre 2014 - 15h57

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les Français continuent de penser que boire du vin rend plus heureux, selon le dernier baromètre Ifop/Vin & Société.

Le vin reste pour les Français une boisson conviviale qui se partage. © PHOTOALTO/PHOTONONSTOP

Le vin reste pour les Français une boisson conviviale qui se partage. © PHOTOALTO/PHOTONONSTOP

86 % des Français interrogés estiment que le vin « permet de passer un bon moment » et 69 % qu’il rend « le quotidien plus agréable et festif », selon le dernier sondage Ifop/Vin & Société dévoilé jeudi 4 décembre. Le vin est également un produit convivial. Pour huit personnes interrogées sur dix, il doit de préférence être « partagé entre amis ou en famille », chez soi ou chez un proche, à l’occasion « d’un bon repas ».

LE VIN PLUS FORT QUE LE FOOT !

Signe que le vin intéresse ou passionne, il est aussi l’un des sujets de conversation préférés des Français (75 % des réponses), derrière la cuisine et la gastronomie (93 %) et la musique et le cinéma (85 %). Mais se place devant le football (51 %) : « Les Français, contrairement à ce que l’on pourrait croire, parlent donc plus de vin que de football ! », commente l’association Vin & Société. En résumé, « le vin bénéficie d’une image très positive et son capital sympathie est puissant ».

Concernant sa dimension symbolique, le vin évoque en premier lieu la « tradition » (92 %), la « convivialité » (91 %), l’« authenticité » (87 %) et le « partage » (87 %). Interrogés sur leurs moments de consommation, les Français restent attachés au vin pour accompagner un « bon repas » (87 %). Mais il est aussi, dans une moindre mesure, bu « sans occasion particulière » (54 %) ou pour « fêter un événement exceptionnel » (38 %).

PLUS ON VIEILLIT, PLUS ON APPRÉCIE LE VIN

Le sondage a aussi questionné les Français sur leur niveau de consommation. Les personnes interrogées déclarent dans leur ensemble une consommation « plaisir occasionnelle » et « inférieure aux repères recommandés » : 40 % des personnes indiquent boire du vin « moins d’une fois par semaine » et 49 % « au moins une fois par semaine ». 11 % n’en boivent jamais.

Les consommateurs sont en majorité des hommes (59 %), plutôt cadres supérieurs (54 %) et professions intermédiaires (35 %). Plus on avance en âge, plus on apprécie le vin, avec 70 % de buveurs chez les 65 ans et plus, 50 % dans la tranche des 50-64 ans et 45 % pour les 35-49 ans.

Juliette Cassagne,
Vitisphere-La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Loi santé 
Pas un mot sur la loi Évin

Publié le 17 octobre 2014

Sondage
Les pistes des viticulteurs pour gagner en compétitivité

Publié le 03 octobre 2014

Loi Évin 
Vin & Société demande une clarification

Publié le 11 juin 2014

Sondage
Le vin est indissociable de notre art de vivre pour les Français

Publié le 08 novembre 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin