Actualités viticoles

Smartphone  Deux applications pour la vigne et la cave

Publié le mercredi 14 décembre 2011 - 11h44

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Deux nouvelles applications pour smartphones (iPhone, Android…) à l’attention des vignerons viennent d’être lancées. La société Œnobrands propose la première pour des calculs simples en cave. La deuxième est à l’initiative de l’interprofession de Bourgogne et offre trois calculateurs.

Œnobrands propose Œnotools, une application smartphone de calcul œnologique à destination des vignerons, œnologues, cavistes…

Œnobrands propose Œnotools, une application smartphone de calcul œnologique à destination des vignerons, œnologues, cavistes…

La firme œnologique ŒnoBrands propose Œnotools, une application smartphone de calcul œnologique à destination des vignerons, œnologues, cavistes… Cet outil permet d’effectuer des calculs quotidiens en cave.

En saisissant la concentration d’un produit œnologique, la dose à ajouter et le volume de la cuve à traiter, il calcule la quantité exacte de produit à incorporer à la cuve. Il est aussi possible de savoir quelle quantité de sulfites apporter au vin pour obtenir une teneur en SO2 total, libre ou actif souhaitée. Œnotools calcule également les débits et pressions nécessaires pour décarboniquer ou désoxygéner un vin à l’azote. Enfin, il réalise des conversions d’unités de mesures universelles : litres en gallons, °Brix en TAP ou en concentrations en sucres, etc.

De son côté, le BIVB, interprofession de Bourgogne, adapte son Calculateur BIVB, déjà disponible sur extranet, aux smartphones. Ce calculateur permet d’évaluer la teneur en SO2 moléculaire dans le vin après avoir saisi la teneur en SO2 libre, le pH, le degré alcoolique et la température (formule de l’IFV). Il indique l’intervalle idéal de concentration à respecter pour une bonne protection.

Il mesure également la quantité de saccharose à ajouter pour une chaptalisation, selon l’élévation de degré recherchée, le degré initial du moût et le volume à chaptaliser. Ce calculateur tient compte de l’augmentation de volume liée à l’ajout de saccharose, le résultat peut donc légèrement différer de celui donné par la simple règle de trois habituellement utilisée.

Enfin, à partir de la hauteur et de la largeur de feuillage, et de l’écartement interrang, il calcule la surface externe du couvert végétal. L’application donne alors des valeurs optimales d’ombre portée, afin d’adapter son rognage.

Ces deux applications sont gratuites, mais celle du BIVB est accessible seulement à ses adhérents, et téléchargeables dans l’AppleStore pour les iPhone et dans l’AppBrain pour Androïd.

 

M. B.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Communication
VINcod harmonise les outils de communication

Publié le 22 juin 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin