Actualités viticoles

Sitevi Stéphane Le Foll encourage l'innovation

Publié le mardi 24 novembre 2015 - 16h44

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Le ministre de l'Agriculture s'est rendu au Parc des Expositions de Montpellier le 24 novembre pour inaugurer le Sitévi. Son principal message : l'innovation doit servir l'agro-écologie, pivot principal de la politique qu'il mène depuis plus de trois ans.

Stéphane Le Foll en visite au Sitévi 2015.

Stéphane Le Foll en visite au Sitévi 2015.

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a inauguré le Sitévi, le 24 novembre au matin. Sur le premier stand qu’il a visité, celui du constructeur Berthoud, le ministre a rappelé les grands axes du plan Innovation 2025 (qu’il a également développé dans son discours inaugural) destiné à soutenir les projets novateurs dans le domaine de l’agro-écologie. « L’objectif de baisse de 20 % d’utilisation des produits phytosanitaires en 2020 est atteignable grâce aux investissements », a souligné le ministre à l’équipe de Berthoud.

Sébastien Tremblay, de Berthoud, a assuré que l’entreprise possédait des solutions prêtes à l’emploi pour optimiser l’utilisation de produits phytosanitaires. « Mais nous avons besoin que de gros efforts de communication soient faits pour que les viticulteurs comprennent l’intérêt d’investir dans du matériel à valeur ajoutée supérieure », a-t-il insisté.

Dans le cortège, Xavier Beulin, président de la FNSEA, développait son analyse qui pourrait se résumer : oui à l’innovation, non à l’administration. « Ne passons pas tout par la réglementation, l’innovation est un relais tout autant efficace. Les techniques d’information embarquées, la robotique, le big data… sont autant d’outils pour accompagner les agriculteurs et apportent aussi le bon conseil. »

Le ministre a d’ailleurs lui aussi souligné l’intérêt des nouvelles technologies, encourageant à trouver des solutions qui s’inscrivent dans l’économie circulaire, à l’instar du tracteur fonctionnant au méthane. « Avec cet outil, l’agriculture a la maîtrise de sa propre énergie ! », a-t-il souligné, ne se refusant pas un petit parallèle avec l’agriculture d’autrefois, celle qui utilisait la traction animale.

Marion Ivaldi

Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Sitévi 
Venez nous voir !

Publié le 23 novembre 2015

Sitévi 
Dopé par le dynamisme du marché

Publié le 25 septembre 2015

Aude
La colère monte chez les viticulteurs grêlés

Publié le 20 octobre 2014

Languedoc
Poussée de fièvre à propos de l’aide à l’enrichissement

Publié le 17 juin 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin