Actualités viticoles

Simei Des astuces pour protéger les vins et les raisins

Publié le lundi 09 novembre 2015 - 16h15

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Du 3 au 6 novembre 2015, les visiteurs du Simei (Salon international des machines pour l’œnologie et l’embouteillage) ont découvert plusieurs nouveautés qui simplifient le travail en cave.

Tecme International a conçu une cuve en Inox de 30 hl, montée sur un chariot, qui accueille et inerte la vendange pour ceux qui récoltent les raisins loin de leur chai. © M. BAZIREAU

Tecme International a conçu une cuve en Inox de 30 hl, montée sur un chariot, qui accueille et inerte la vendange pour ceux qui récoltent les raisins loin de leur chai. © M. BAZIREAU

Le Simei a présenté des nouveautés très pratiques. D’abord, Tecme International vient rendre service aux vignerons qui vendangent des parcelles loin de leur chai. À la demande d’un domaine provençal, la firme a conçu une cuve en Inox de 30 hl, montée sur un chariot, qui accueille et inerte la vendange. À l’intérieur, une grille d’égouttage sépare le jus des baies. L’ouverture et la fermeture de la cuve sont électriques. Dès que la trappe se referme, de l’azote est envoyé sous la grille d’égouttage. Plus léger que l’oxygène, il remonte ensuite vers les baies. Arrivé au chai, le chariot se relève et déverse le raisin dans un égrappoir ou un pressoir.

Les maîtres de chai pourraient bientôt ne plus avoir à se soucier d’ouiller leurs cuves durant l’élevage. Parsec a en effet dévoilé Toptube, une bonde « intelligente ». Une fois fixée sur la trappe du haut d’une cuve, elle contrôle le niveau de vin et injecte de l’azote dans la cuve si elle repère un creux, à la suite par exemple d’une prise d’échantillon ou d’un changement de température.

Ghidi a sorti une nouvelle version de sa cuve Onda. Elle est pourvue d’un système d’injection de gaz à trois endroits : en bas de la cuve, pour remettre les lies en suspension ; au milieu, pour micro-oxygéner ; ou en haut pour l’inertage. Elle est en plus équipée d’un système de remontage, programmable sur une période de 24 heures C’est donc une cuve de vinification et d’élevage pour rouges, blancs et rosés.

Fini les goûts de lumière ? Dal Cin a reçu un prix pour sa gamme de produits œnologiques, nutriments, acides aminés, et agent de collage destinés à piéger la riboflavine, vitamine qui réagit avec les composants soufrés du vin et entraîne l’apparition d’odeurs indésirables telles que le chou-fleur dans les blancs ou les rosés.

Enfin, Nomacorc est arrivé sur le salon avec Zest, offrant une nouvelle solution de bouchage homogène aux producteurs d’effervescents. La firme a également dévoilé le Nomasens CO2 P2000, un analyseur de CO2 dissout portable, qui ne nécessite pas de calibration et réalise des mesures précises en une minute. Avec cet instrument, plus la peine de courir au laboratoire à la dernière minute.

Marion Bazireau
La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vinification 
Suivre l’éthanal pour ajuster le sulfitage

Publié le 23 juin 2014

Grande-Bretagne 
Un master en vin pétillant à l’université de Brigthon

Publié le 25 mars 2014

Internet
Le premier réseau social des pros de l’œnologie

Publié le 12 février 2014

Alsace
Quand l’analyse des moûts révèle les problèmes viticoles

Publié le 30 janvier 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin