Actualités viticoles

SIA Marine Le Pen a pris son temps au pavillon des vins

Publié le vendredi 27 février 2015 - 17h11

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La présidente du Front national s’est rendue sur le pavillon des vins du Salon de l’agriculture, jeudi 26 février. La députée européenne a engagé une discussion animée avec les représentants de la filière présents, notamment à propos de la loi Évin.

Marine Le Pen, présidente du Front national, avec Jean-Marie Barillère, président du CNIV, au Salon de l'agriculture. ©E.-A. JODIER

Marine Le Pen, présidente du Front national, avec Jean-Marie Barillère, président du CNIV, au Salon de l'agriculture. ©E.-A. JODIER

Ce n’était pas qu’une visite de courtoisie. Marine Le Pen s’est longuement arrêtée au pavillon des vins pour écouter les représentants de la filière. Ceux-ci lui ont dressé le portrait d’une viticulture qui représente une chance pour la France. « Nous avons de beaux produits issus d’une activité non délocalisable », a insisté Jean-Marie Barillère, président du CNIV, qui a également plaidé pour la protection des appellations et une politique soutenue à l’export, notamment par les négociations des droits de douanes qui entravent certains marchés.

Rapidement, l’équipe qui entoure l’ex-candidate aux présidentielles l’invite à presser le pas, la journée est loin d’être finie pour celle qui aura passé en tout 9 heures porte de Versailles. Mais Marine Le Pen prend son temps. Elle déguste le rosé d’Anjou que ses hôtes lui ont servi et, vapoteuse à la main, engage la discussion.

C’est elle qui, à plusieurs reprises, pose des questions sur un sujet délicat pour le monde viticole. À savoir, l’avenir. « Vous avez des problèmes de recrutement ? », demande-t-elle à Jérôme Despey qui reconnaît, avec une moue de circonstance, les difficultés de la viticulture pour recruter et installer des jeunes. « Les jeunes, c’est un vrai sujet », reprend Marine Le Pen. Et de s’inquiéter des solutions qui manquent pour eux. Les deux responsables professionnels s’émeuvent, eux, des problèmes posés par la transmission et par la fiscalité, qui plombent l’avenir des entreprises viticoles.

Il n’en faut pas plus à la députée européenne pour fustiger les lourdeurs administratives qui pèsent sur le monde agricole, un de ses sujets de prédilection. Il en est un autre qu’elle aborde sans crainte : « Et la loi Évin ? » C’est alors Jérôme Agostini, directeur du CNIV, qui saisit la balle au bond, remonté comme une pendule contre l’Anpaa. « Nous avons affaire à une association qui, financée par des fonds publics, donc par nos impôts, nous empêche de faire la promotion de nos produits et traîne nos campagnes de publicité devant les tribunaux ! », s’emporte-t-il.

Il prêche une convaincue. Marine Le Pen s’est en effet à plusieurs occasions déclarée favorable à la suppression pure et simple de la loi Évin. Sa visite sur au pavillon des vins aura au moins eu le mérite de permettre aux responsables de se lâcher un peu sur le sujet !

« Elle a mis le doigt là où ça fait mal, a confié Jean-Marie Barillère, une fois la rencontre terminée, en abordant le sujet de l’installation des jeunes. » Mais certaines questions restent délicates à aborder avec la présidente du Front national, comme l’importance de l’euro pour les exportations françaises, par exemple. Marine Le Pen, qui veut quitter la monnaie unique, « ne s’est pas étendue sur ce point », fait observer le directeur du CNIV.

Emilie-Anne Jodier
La VIgne-Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Salon de l’agriculture
Nicolas Sarkozy trinque avec la filière

Publié le 25 février 2015

Manuel Valls au SIA
Le vin, « un produit phare » de la France

Publié le 23 février 2015

François Hollande 
« Le vin est une valeur de la France »

Publié le 21 février 2015

Loi Évin
Devant les viticulteurs, Marine Le Pen dénonce une « efficacité zéro »

Publié le 24 novembre 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin