Actualités viticoles

Santé publique Les antialcools veulent une mention choc sur les bouteilles

Publié le vendredi 16 mars 2012 - 12h07

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’Alliance prévention alcool, un collectif composé de 13 associations parmi lesquelles l’Anpaa, demande aux candidats à la présidence de la République de se prononcer sur un projet de nouvelles mesures d’étiquetage visant notamment à marquer les contenants de boissons alcoolisées de la mention « L’alcool est dangereux pour la santé ».

Un collectif d’associations de lutte contre l’alcoolisme souhaite qu’une nouvelle mention apparaisse sur les étiquettes. © C. WATIER

Un collectif d’associations de lutte contre l’alcoolisme souhaite qu’une nouvelle mention apparaisse sur les étiquettes. © C. WATIER

« L’alcool reste étonnamment valorisé dans la société française au regard des dommages qu’il induit. Crédité de la capacité d’entraîner l’euphorie et la convivialité, il est l’objet d’une incitation permanente, notamment via la publicité… On observe une augmentation inquiétante des ivresses régulières (au moins 10 fois par an) des jeunes de 17 ans sans inflexion particulière au cours des trois dernières années », explique Gérard Dubois, président de l’Alliance prévention alcool, dans un communiqué daté du 15 mars.

Et de soutenir l’instauration de deux nouvelles mesures qui mettent à mal la notion même de modération. En effet, la première des propositions visent l’affichage obligatoire sur tous les contenants de boissons alcoolisées (bouteilles, cannettes, etc.) de la mention « L’alcool est dangereux pour la santé ».

La seconde proposition vise à remplacer la mention obligatoire « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé » actuellement apposée sur les publicités, par celle-ci : «L’alcool est dangereux pour la santé ».

Dernière précision : pour ce collectif, les mentions complémentaires non obligatoires telles que « À consommer avec modération » doivent être interdites et sanctionnées.

À l’appui de leurs demandes, Alliance prévention alcool met en avant un sondage effectué fin janvier auprès des Français qui montrent que 92 % des personnes interrogées déclarent que « l’alcool est dangereux pour la santé ».

L’Alliance prévention alcool est un collectif national rassemblant des associations, des fédérations, des mutuelles et des personnalités qui veulent agir et communiquer dans le domaine de la prévention du risque alcool.

Parmi ces composantes : l’Association nationale de prévention en alcoologie et en addictologie (Anpaa), la Fédération addictions, la Ligue contre la violence routière, la Ligue nationale contre le cancer, la Mutualité française, les professeurs Gérard Dubois, Claude Got et Roger Nordmann, ainsi que la Société française de santé publique.

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Campagne de publicité
L'interprofession bordelaise retoquée

Publié le 01 mars 2012

David Khayat
« Bu avec modération, le vin n’est pas cancérigène »

Publié le 13 janvier 2012

Internet 
Un « code de conduite » pour la publicité sur les boissons alcoolisées

Publié le 30 septembre 2011

Champagne 
Opération de communication sur les EPI

Publié le 22 septembre 2011

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin