Actualités viticoles

Salon des Vins de Loire Un bilan en demi-teinte

Publié le mercredi 02 février 2011 - 18h46

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Les organisateurs du salon des vins de Loire annoncent 9 000 visiteurs pour cet évènement, qui s'est tenu du 30 janvier au 1er février, au parc des expositions d'Angers. Une fréquentation stable. Bien que réservé aux professionnels, le salon a ouvert un dimanche. Cette option surprenante n'a pas convaincu tous les exposants.

Génération Loire © B. COLLARD

Génération Loire © B. COLLARD

« On nous a expliqué que c'était pour permettre aux cavistes de venir, affirme un exposant. Mais je n'ai pas eu grand monde. Les cavistes ont préféré garder leur jour de repos et venir le lundi. »

En ouvrant le dimanche, le parc des expositions d'Angers a également voulu concurrencer les dégustations « off » qui ont lieu la veille de l'ouverture du salon, profitant de son effet d'attraction. Mais là non plus, l'objectif ne semble pas atteint. Il a fallu attendre le lundi pour voir les allées se remplir. Ce jour-là, plusieurs exposants ont eu la satisfaction de voir « les Anglais revenir ».

Le développement des ventes à l'exportation reste une priorité pour le Val de Loire. Pour cela, de plus en plus de vignerons se tournent vers la thermovinification. Quelques uns l'appliquent même au sauvignon blanc pour le débarrasser de ses notes végétales rejetées Outre-Manche.

Le salon fut l'occasion pour Terra Vitis, association de viticulteurs en production raisonnée, de réaliser son premier stand collectif. Sur cet espace les visiteurs pouvaient librement déguster un vin de chaque exposant, selon une formule déjà éprouvée depuis plusieurs éditions par les producteurs bios.

L'appellation Saumur-Champagny a dévoilé son nouveau thème de communication, très convivial... mais un brin provocateur.

La tendance, chez les vignerons, à s'associer pour aborder ensemble les marchés se confirme comme en témoigne la création de Génération Loire. Cette association de quatre domaines du Muscadet, d'Anjou, de Saumur-Champigny et de Chinon, née en décembre 2010, exposait pour la première fois. Se référant à l'histoire du Val de Loire, elle prétend proposer des "vins des rois". Pour bien souligner cette ambition, chacun de ses membres portait une couronne sur le salon. Une initiative qui a attiré les journalistes sur leur stand.

Parmi les autres nouveautés : la poche à vin fait son apparition suscitant l'intérêt des grandes surfaces et de la clientèle particulière selon le domaine de Terrebrune qui vient de l'adopter pour certains de ses rouges et rosés d'Anjou.

Les abonnés à « La Vigne » découvriront dans leur numéro de février, expédié le 10 du mois, un reportage de deux pages sur les nouveautés et les initiatives les plus marquantes.

B. C.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Salon
Le Vinitech ouvre ses portes

Publié le 29 novembre 2010

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin