Actualités viticoles

Salon de l’agriculture Nicolas Sarkozy trinque avec la filière

Publié le mercredi 25 février 2015 - 15h30

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Fait exceptionnel, Nicolas Sarkozy a bu un verre à la santé de la filière viticole, ce 25 février au Salon. Il a écouté ses revendications et annoncé un allégement du poids des normes s’il revenait au pouvoir.

Nicolas Sarkozy trinque à la santé de la viticulture, au Salon de l'agriculture, le 25 février. ©B.COLLARD

Nicolas Sarkozy trinque à la santé de la viticulture, au Salon de l'agriculture, le 25 février. ©B.COLLARD

Un crémant d’Alsace et un mercurey attendaient Nicolas Sarkozy sur le pavillon des vins au Salon de l’agriculture, ce 25 février... Ainsi qu’une brochette de responsables professionnels. But de la visite pour la filière : lui faire part de ses revendications, mais surtout le voir trinquer à la santé de la viticulture, alors qu’il ne boit pas.

Il est 11 h 45 lorsque le président de l’UMP arrive sur le stand. Jean-Marie Barillère, président du Cniv, Jérôme Despey, président du conseil des vins de FranceAgriMer, et une dizaine d’autres présidents ou directeurs d’interprofessions ou de syndicats l’accueillent. Rapidement, les deux responsables l’invitent dans l’espace fermé du stand, dédié aux réceptions, plutôt qu’au bar ouvert au public où François Hollande puis Manuel Valls s’étaient prêtés au jeu de la dégustation quelques jours plus tôt. « Nous avons préféré discuter au calme », explique Jérôme Agostini, directeur du Cniv.

Les discussions portent sur deux sujets : la loi Évin et l’OCM. Jean-Marie Barillère, Audrey Bourolleau, directrice de Vin et Société, et Jérôme Despey prennent tour à tour la parole pour lui rappeler que la filière refuse toute nouvelle restriction de la publicité pour le vin et qu’elle demande une définition de la publicité.

« TOUTE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE, MAIS SEULEMENT LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE »

« M. le président, il ne faut pas avoir honte de ce que nous faisons de bien. L’Espagne et l’Italie n’ont aucune réticence à mettre en avant leur viticulture. En Espagne, le gouvernement participe, avec la filière, au financement d’une campagne Qui sait boire, sait vivre. Imaginez cela en France ! », a défendu Jérôme Despey.

Impatient de prendre la parole, Nicolas Sarkozy lui a répondu : « Vous, les viticulteurs, vous avez fait quelque chose que les autres secteurs de l’agriculture n’ont pas su faire : garder le contact avec le consommateur. » Puis il a soutenu que l’administration et les tribunaux français produisent trop de normes. « La première mesure que nous prendrons (sous-entendu, si nous revenons au pouvoir) sera : toute la réglementation européenne, mais seulement la réglementation européenne. Ce sera une façon de repenser à la loi Évin. Je sais que les ravages de l’alcool chez les jeunes, c’est la bière et les alcools forts, pas le vin, pas le champagne. » Une déclaration qui a piqué le président et la directrice du BNIC, présents dans l’assistance.

Pendant ce temps, le crémant ne cessait de se dégazer. Revenant à l'essentiel, Jérôme Agostini a invité le sommelier à le servir. Nicolas Sarkozy a levé son verre à la santé de ses hôtes, sans plus de commentaire. Il l’a bu en deux ou trois gorgées. Puis, d’un coup, il a bondi de son siège comme si l’épreuve avait assez duré ! Apparemment, il était hors de question pour lui de boire un second verre, fût-ce du mercurey.

Bertrand Collard La Vigne - Vistiphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Manuel Valls au SIA
Le vin, « un produit phare » de la France

Publié le 23 février 2015

François Hollande 
« Le vin est une valeur de la France »

Publié le 21 février 2015

Sarkozy
« La France se battra pour le maintien des droits de plantation »

Publié le 28 juillet 2011

Droits de plantation
Sarkozy prend position contre leur disparition (Cnaoc)

Publié le 18 janvier 2011

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin