Actualités viticoles

Salon de l’agriculture Le nouveau Pavillon vin bien accueilli par le grand public

Publié le mercredi 23 février 2011 - 15h45

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Pourquoi les vins rouges n'ont pas tous la même couleur ? C'est quoi une macération carbonique ? Autant de questions posées par les visiteurs sur le Pavillon vin du Salon de l'agriculture, tenu par Vin & société. Les différents témoignages recueillis le 22 février, sur place, laissent penser que le public a apprécié ce nouvel espace.

Atelier cloches à arômes sur le stand Vin & société. © A. AUTEXIER

Atelier cloches à arômes sur le stand Vin & société. © A. AUTEXIER

Le stand de Vin & société est conçu comme une maison avec son espace salon, très confortable, où on peut feuilleter quelques ouvrages sur le vin. Et un espace « cuisine » où, hier, Jeanne Galinié, caviste parisienne, et Emilie Mazère, traiteur itinérant, ont animé les ateliers « accords mets et vins ». L'une a cuisiné en direct, notamment une délicieuse fricassée de volailles à la médiévale. L'autre a présenté les caractéristiques du pinot gris d'Alsace, servi en accompagnement.

Assemblés autour des fourneaux, une trentaine de visiteurs écoutent, attentifs. Marie-Claire, la cinquantaine, venue de sa Bourgogne est repartie de l'atelier cuisine enchantée : « Je vais goûter les vins différemment maintenant. Avant, le choix du vin à servir était un peu secondaire. Maintenant, je réfléchirai mieux, car c'est vrai qu'avoir le bon vin met le plat en valeur... ».

Sabine, parisienne, la quarantaine, enchaîne les ateliers de cuisine : « J'ai découvert ce stand par hasard et je le trouve bien fait. L'accueil y est très chaleureux. Les plats sont faciles à faire et originaux. Je compte bien les reproduire et inviter des amis ». Elle qui se définit comme « connaisseuse en matière de vin » précise qu'elle n'aurait pas eu l'idée de mettre un pinot gris sur la fricassée médiévale ! « Pourtant, c'est vrai que les deux vont vraiment bien ensemble », conclut-elle, convaincue.

Entre l'espace « cuisine » et l'espace « salon », six cloches à arômes s'offrent aux passants, invités à y mettre le nez pour sentir « le vanillé boisé », les « épices », les « fruits confits », etc. Jean-Claude et sa femme Solange, du Sud-Ouest, sont sceptiques quand on leur dit qu'un vin peut avoir des arômes de café. En revanche, ils disent que la prochaine fois qu'ils boiront du vin ils prêteront plus attention à ses parfums.

Un peu plus tard, Fabrice de Glatin, auteur d'un blog, anime un atelier d'initiation à la dégustation. Une fois le cours terminé, les questions fusent : pourquoi les vins rouges n'ont pas tous la même couleur ? C'est quoi une macération carbonique ? Yves, venu de la Sarthe, et Michel, Parisien d'adoption, tous les deux retraités, repartent du stand parlant de vin. Avant l'atelier, ils ne se connaissaient pas. C'est cela le monde du vin : créer du lien.

Atelier cuisine sur le stand Vin & société. © A. AUTEXIER

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Etiquetage
La mention de la quantité d’alcool sur les contenants revient à l’ordre du jour

Publié le 15 mars 2011

Salon de l’agriculture
Les vins s’affichent au bar pour attirer le visiteur

Publié le 25 février 2011

Salon de l’agriculture
Tous les politiques s’arrêtent au Pavillon vin

Publié le 24 février 2011

Salon de l'Agriculture
La Champagne lance un appel aux jeunes

Publié le 24 février 2011

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin