Actualités viticoles

Saint-Émilion Trois recalés du classement déposent plainte au pénal

Publié le lundi 22 avril 2013 - 17h52

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Trois châteaux, Croque-Michotte, Corbin Michotte et La Tour du Pin Figeac, recalés du classement des grands crus classés de Saint-Émilion, homologué en septembre 2012, viennent de déposer plainte contre X auprès du procureur de la République de Bordeaux (Gironde) pour prise illégale d'intérêts.

C’est le 15 avril dernier que les châteaux Croque-Michotte, Corbin Michotte et la Tour du Pin Figeac ont déposé plainte contre X pour prise illégale d’intérêts auprès du procureur de la République de Bordeaux (Gironde). Les trois propriétaires, évincés du classement des crus classés de Saint-Émilion 2012, estiment que deux personnalités, Hubert de Boüard et Philippe Castéjà, membres de l’Inao, ont été présentes lors des différentes étapes de l’élaboration du nouveau classement des crus classés de Saint-Émilion 2012. Ils leur reprochent aussi d’avoir été actifs dans la désignation du président et des membres de la commission de classement, extérieure à Bordeaux, mise en place pour élaborer le nouveau classement.

Dans le collimateur donc, Philippe Castéja, membre du comité national de l’Inao, propriétaire de château Trottevieille, maintenu au rang de premier grand cru classé B, et Hubert de Boüard, président du comité régional de l’Inao Bordeaux, président du groupement des grands crus classés de Saint-Émilion, propriétaire de château Angelus, promu en 2012 premier grand cru classé A, et conseil de sept châteaux promus ou maintenus dans le classement.

« J’ai cherché naïvement à savoir comment avait été construit ce nouveau classement, comment les décisions avaient été prises. Il y avait des noms qui revenaient à toutes les étapes, y compris lors de la nomination des membres de la commission de classement. J’étais face à un système féodal avec des figures indéboulonnables et décisionnaires », lâche Lucie Carle, fille de Pierre Carle, propriétaire de château Croque-Michotte (13,6 ha et 50 000 bouteilles).

Philippe Castéja a déclaré à la presse : « Je suis le premier surpris d’être mis en cause et je n’aurais aucun problème pour démontrer que je suis extrêmement clair dans ce dossier. » Quant à Hubert de Boüard, il a certifié au journal « Sud-Ouest » (édition du 22 avril) : « Je ne suis au courant de rien. »

En janvier dernier, les trois recalés avaient déjà déposé un recours auprès du tribunal administratif de Bordeaux, estimant « illégale » la grille de notation ayant servi à juger les candidats.

« La grille aurait dû être établie avant le lancement du classement afin que les candidats puissent se préparer selon les paramètres d’évaluation. Or, à la remise des dossiers par les candidats le 30 septembre 2011, la grille de cotation n’existait pas encore. Et ce n’est que le 8 juin 2012 que nous avons pris connaissance de la grille, soit huit mois après la remise des dossiers », indique Lucie Carle. La bataille est donc lancée sur le plan administratif et maintenant pénal.

La réaction de l’Inao

Laurent Fidèle, délégué territorial Sud-Ouest de l’Inao, affirme que, contrairement à ce que sous-entendent les avocats des plaignants, « messieurs de Bouärd et Castéja n’ont pas pris part aux débats ou votes du règlement, de la nomination de la commission de classement ou de la proposition de classement ». Il précise aussi : « Les sujets relatifs au classement n’ont pas été traités dans le cadre du Crinao qu’Hubert de Bouärd préside. »

Plus globalement, l’Inao estime avoir pris les garanties suffisantes pour une bonne mise en œuvre du nouveau classement. Et de rappeler la procédure : homologation du règlement fixant notamment les critères d’évaluation et le système de notation, recours à deux organismes indépendants, constitution d’une commission de classement indépendant et procédure d’appel avant la proposition de classement.

Colette Goinère

Ces articles peuvent également vous intéresser

Saint-Émilion
Contrôles renforcés pour l’appellation grand cru

Publié le 15 mai 2013

Bordeaux
Le château Figeac gagne une bataille juridique

Publié le 07 janvier 2013

Saint-Émilion
Le nouveau classement officiel des Grands crus

Publié le 07 novembre 2012

Bordeaux 
Nouveau classement des vins de Saint-Émilion

Publié le 07 septembre 2012

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin