Actualités viticoles

Roussillon Un domaine labellisé Origine France Garantie

Publié le mardi 13 octobre 2015 - 10h40

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le domaine de Vézian est la première entreprise viticole à avoir obtenu le label Origine France Garantie. Celui-ci certifie qu’au moins 80 % des moyens utilisés pour produire ses vins sont français. Un engagement citoyen pour les producteurs.

Le label est signalé par une collerette tricolore et un macaron sur les bouteilles.

Le label est signalé par une collerette tricolore et un macaron sur les bouteilles.

Le 9 octobre, le député Yves Jégo, qui a lancé le label Origine France Garantie, a invité la presse à rencontrer Marie-José et Guy Briu. Leur domaine est en effet le premier domaine viticole à bénéficier de ce label.

Installé à Canohès, dans les Pyrénées-Orientales, ce couple de vignerons produit 320 000 cols en IGP sur 30 hectares, avec leur fille et leur gendre Julie et Frédéric Mallet.

« Ce label, c’est un engagement citoyen. Nous travaillons en priorité avec des entreprises qui produisent en France, même si c’est un peu plus cher. Nous contribuons ainsi au maintien de l’emploi et donc au pouvoir d’achat de nos clients », explique Julie Mallet.

« Pour obtenir ce label, nous avons dû détailler tout notre approvisionnement, factures à l’appui, pour prouver que plus de 80 % de nos plants, phytos, outillage, cuves, matières sèches, etc. proviennent d’entreprises françaises. Acheter des phytos en Espagne serait moins cher, mais nous nous l’interdisons », affirme Marie-José Briu.

Pour maîtriser leurs coûts et conserver un bon rapport qualité-prix, ces vignerons misent plutôt sur la non-taille et sur l’irrigation.

LES CONSOMMATEURS SONT SENSIBLES AU LABEL

« Nous sommes audités tous les ans par le bureau Veritas. Cela nous coûte un millier d’euros », précise Marie-José.

Les vignerons affichent le label sur les bouteilles avec un macaron et une collerette tricolore. Ils affichent aussi leur engagement sur leur camion de livraison et leurs cartons, avec la formule « Un produit d’ici, c’est un emploi d’ici ».

Yves Jégo (à gauche) avec Marie-José et Guy Briu avec leur fille Julie Mallet.« Nous avions un camion Mercedes pour les livraisons. Lorsque nous l’avons renouvelé, nous avons choisi un Renault », relève Guy Briu.

Le domaine écoule 50 % de sa production en GMS, 35 % dans le circuit traditionnel et 15 % en vente directe dans trois boutiques où il met le label bien en avant. « Les consommateurs y sont plus sensibles dans les périodes où les médias parlent du made in France », constate Virginie, qui tient un de ces points de vente.

« Notre association Pro France, qui a créé ce label, ne reçoit pas de fonds publics. Nous comptons sur les entreprises, qui sont déjà 600, pour le faire connaître. Plus elles seront nombreuses et plus il sera visible », ajoute Yves Jégo.

Frédérique Ehrhard

Ces articles peuvent également vous intéresser

Roussillon
Une fournée de belles notes

Publié le 07 mai 2015

Rivesaltes 
Début des vendanges

Publié le 19 août 2013

Roussillon
Les premières vendanges de France ont commencé

Publié le 10 août 2012

Communication 
Le Roussillon offre du vin « Made in France » à l’Élysée

Publié le 22 décembre 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin