Actualités viticoles

Récolte 2015 Entre 46,5 et 46 millions d’hectolitres

Publié le lundi 24 août 2015 - 18h24

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

Le ministère de l’Agriculture prévoit une récolte de 46,5 millions d’hectolitres. Pour les responsables professionnels, elle serait seulement de 46 millions d’hectolitres en raison de la sécheresse qui a touché l’est de la France.

Le service de la statistique du ministère de l’Agriculture prévoit une récolte 2015 de 46,5 millions d’hectolitres. ©P.ROY

Le service de la statistique du ministère de l’Agriculture prévoit une récolte 2015 de 46,5 millions d’hectolitres. ©P.ROY

Le service de la statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) a publié, le 24 août, ses prévisions de récolte 2015. Celle-ci s’élèverait à 46,5 millions d’hectolitres, en retrait de 1 % par rapport à 2014, mais en hausse de 2 % par rapport à la moyenne quinquennale.

À peine publiée, l’estimation a été mise en doute par les responsables professionnels à travers Jérôme Despey. Le jour même, lors d’une conférence de presse, le président du conseil spécialisé de FranceAgriMer a expliqué que les responsables professionnels estimaient la vendange à 46 millions d’hectolitres. La sécheresse de l’été est la cause principale du recul de la production.

Les régions de l’Est ont particulièrement souffert, provoquant un recul de la vendange. Les statistiques officielles prévoient un recul de 11 % (par rapport à 2014) de la production en Bourgogne et Beaujolais à 2,2 millions d’hectolitres. Pour les professionnels, la vendange serait en réalité de 20 % inférieure à celle de l’an dernier. « En Beaujolais, le rendement moyen serait de 30 hl/ha », avance Jérôme Despey.

L’Alsace est également touchée par le manque d’eau. Pour Agreste, la récolte devrait s’établir à 1 million d’hectolitres, en recul de 2 %. « Les professionnels prévoient 60 000 hl de moins, soit 940 000 hl » rapporte Jérôme Despey.

Selon les statistiques officielles, le vignoble champenois connaîtrait un recul de 11 % de la récolte à 2,6 millions d’hectolitres par rapport à 2014 (-2 % par rapport à la moyenne quinquennale).

Le Languedoc-Roussillon récolterait 13,5 millions d’hectolitres en hausse de 6 % par rapport à 2014, selon Agreste. Les professionnels s’attendent à vendanger 13,2 millions d’hectolitres, ce qui placerait le millésime 2015 au dessus du 2014 (12,6 millions d’hectolitres).

Le vignoble charentais devrait récolter 8 millions d’hectolitres, en recul de 6 % par rapport à 2014 (-4 % par rapport à la moyenne quinquennale, estimations Agreste). Dans le Sud-Est, 5,7 millions d’hectolitres devraient être produits selon les estimations officielles, en recul de 7 % par rapport au millésime 2014 qui avait été particulièrement généreux. La région bordelaise pourrait vendanger 5,6 millions d’hectolitres, en léger retrait de 1 %.

Enfin, le vignoble ligérien récolterait 2,7 millions d’hectolitres, stable par rapport à 2014, et le vignoble du Sud-Ouest progresserait de 4 % à 3,5 millions d’hectolitres.

Marion Ivaldi et Bertrand Collard Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux
Des volumes « normaux » en rouges en 2015

Publié le 23 septembre 2015

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin