Actualités viticoles

Publicité L'Anpaa attaque la campagne des côtes-du-rhône

Publié le lundi 01 décembre 2014 - 16h56

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Moins de deux mois après son lancement, la campagne publicitaire des côtes-du-rhône tombe sous le couperet de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (Anpaa).

L'Anpaae vient d’assigner en référé l’interprofession des vins de la vallée du Rhône, commanditaire de la campagne incriminée. « Elle comporte des éléments contraires à la loi Évin », expose-t-on à l’Anpaa, qui en demande donc le retrait immédiat. La signature de ce nouvel opus de promotion, « Au goût de la vie », a fait bondir les responsables de l’association.

BALLON ROUGE OU BALLON DE ROUGE ?

De même que le visuel. Il montre un cadre, un ballon rouge à la main, s’échappant de la grisaille de son quotidien. « Le ballon est synonyme d’évasion, il permet de s’extraire de son quotidien, pour faire une pause. C’est un rêve à la portée de tous ! », avait déclaré Olivier Legrand, le responsable marketing d’Inter Rhône, lors de la présentation de la campagne mi-octobre au siège d’Inter Rhône, à Avignon. Un argumentaire que l’Anpaa n’a pas apprécié non plus. « Nous avons mis en garde l’interprofession des vins de la vallée du Rhône sur le caractère litigieux de cette communication, mais elle n’en a pas tenu compte », poursuit l’Anpaa.

Inter Rhône se voit donc aujourd’hui attaquée. Contactée par La Vigne, elle se refuse, pour le moment, à tout commentaire sur cette affaire. Après sept ans de communication à la radio, l’interprofession a fait le choix de revenir à une promotion visuelle axée sur des insertions publicitaires dans la presse et de l’affichage 4 X 3 lors d’événements régionaux. 400 000 euros de dépenses ont ainsi été prévus dans un premier temps, puis entre 600 000 et 700 000 euros d’ici la fin du second semestre 2015. Que décidera le juge ? Réponse le 15 décembre prochain, date de l’audience qui aura lieu au tribunal de grande instance de Paris.

Chantal Sarrazin

Ces articles peuvent également vous intéresser

ANPAA
Les noms de cuvée pris pour cibles

Publié le 11 décembre 2014

Loi Évin 
Vin & Société demande une clarification

Publié le 11 juin 2014

Publicité
Taittinger marque un but chez Lavinia

Publié le 06 juin 2014

Loi Evin
La cour d’appel de Versailles résiste à la Cour de cassation

Publié le 09 avril 2014

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin