Actualités viticoles

ProWein Trois jours de rencontres professionnelles

Publié le mercredi 18 mars 2015 - 17h19

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Au Salon ProWein, qui s’est tenu du 15 au 17 mars, à Düsseldorf, en Allemagne, les affaires sont allées bon train. Satisfaits, les exposants français estiment cette destination incontournable pour aborder et fidéliser le marché allemand, de plus en plus dynamique.

Le Salon ProWein a attiré 52000 visiteurs. ©PROWEIN

Le Salon ProWein a attiré 52000 visiteurs. ©PROWEIN

À quelques heures de la fermeture de ProWein et alors que la fréquentation s’annonçait en hausse, la satisfaction dominait chez les exposants français. « C’est un salon très professionnel, bien organisé. Ici, tout va pour le mieux ! » résumait Vincent Pugibet, du Domaine de la Colombette (Hérault). L’avis est partagé par Antoine Poupard, du Domaine de la Petite Roche (73 ha en Anjou) : « C’est un beau salon ! Nous venons ici depuis quatre ans et notre objectif est de fidéliser notre clientèle. »

Ponctuant le hall 11, les « tasting zones », petites haltes pour acheteurs en mal de découvertes, exposent la diversité de l’offre. Les exposants sont nombreux à avoir choisi ce format pour attirer les acheteurs sur les stands. C’est le cas des crus bourgeois qui proposaient 140 châteaux à la dégustation. « C’est notre première venue à ProWein », souligne Jennifer Mathieu, en charge de la communication de l’association. Avec 40 % des volumes exportés, les crus bourgeois réinvestissent le marché allemand. « Il s’agit d’un marché historique pour nous. Nous le travaillons à nouveau depuis un an et demi », ajoute-t-elle.

LE SALON INCONTOURNABLE

Les petits nouveaux sont nombreux dans les allées du salon. « Ils constituent 30 % des 120 exposants sous la bannière Sud de France », précise Élodie Le Dréhan, de Sud de France. Sur le marché allemand, où les vins Sud de France ont connu une croissance de 10 % en valeur en 2014, montrer le bout de son nez devient une nécessité. Pour la première fois à Düsseldorf, Aude Coullomb, du domaine Saint-Etienne (Côtes-du-Rhône et Côtes-du-Rhône-villages), lance à la volée : « Ici, c’est incontournable », tout en soulignant l’importance de prendre rendez-vous avec des clients et prospects.

« C’est la condition de la réussite à ProWein », insiste Julien Layrisse, chargé de mission entreprises pour l’AAPrA (Agence aquitaine de promotion agroalimentaire). Organisateur de la tasting zone des vins de Bordeaux et du Sud-Ouest, il a vu environ 300 à 350 visiteurs par jour s’arrêter pour étudier son offre. Gratuite pour un échantillon proposé, la présence sur ce stand assure de recevoir la liste ainsi que les coordonnées de chaque visiteur. Julien Layrisse et son équipe (soit deux autres personnes pour un total de sept langues étrangères pratiquées) scannent méthodiquement tous les badges… De quoi recevoir une liste de prospects plutôt fournie.

L’édition 2015 ravit ainsi les exposants français. Certains glissent un petit bémol : l’emménagement de l’offre française dans le hall 11 a modifié la configuration de l’espace d’exposition, qui s’étire en longueur sur une surface beaucoup plus importante. « Les acheteurs se plaignent de ne pas se repérer », commente-t-on. C’est vrai que la signalétique était parfois un peu chaotique...

Une fréquentation en hausse de 7%
Prowein 2015 valide sa position de salon européen incontournable. Avec 52 000 visiteurs (en hausse de 7 %), il fait le plein. Cette hausse s’explique par la présence plus importante des professionnels d’Amérique du Nord et du Sud, indique l’organisation du salon. La rencontre se démarque par la qualité de sa fréquentation, ce que de nombreux exposants soulignent. Un ressenti qui se traduit par des chiffres donnés par l’organisation du salon : 40% des visiteurs ont passé commande lors de leur passage tandis que 44% prévoient de commander de retour chez eux.
5970 exposants en provenance de 50 pays étaient présents lors cette édition, avec notamment la venue pour la première fois de la Bolivie. Dans les allées, la variété des nationalités s’entend à chaque pas. 24000 visiteurs internationaux ont été comptabilisés en provenance de 123 pays (soit treize pays de plus que l’an dernier).

Marion Ivaldi Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vins rosés 
Jusqu’où vont-ils aller ?

Publié le 03 avril 2015

Cognac
Expéditions en baisse en 2014

Publié le 16 janvier 2015

Champagne 
Hausse des ventes à l’international

Publié le 19 décembre 2014

ProWein 2015 
Objectif Asie

Publié le 15 octobre 2014

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin