Actualités viticoles

Provence Appel à manifester contre une ligne ferroviaire

Publié le jeudi 01 décembre 2011 - 14h50

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Au sortir de leur entrevue avec le ministre des Transports le 30 novembre, les représentants de l’agriculture varoise ne cachaient pas leur déception. Ils maintiennent leur appel à manifester le 10 décembre, contre le projet de la future ligne à grande vitesse qui doit passer dans le vignoble de Provence.

Manifestation du 15 novembre au Luc (Var) contre la ligne LGV Paca. Une nouvelle manifestation est prévue le 10 décembre à Toulon, cette fois. © G. LANTES

Manifestation du 15 novembre au Luc (Var) contre la ligne LGV Paca. Une nouvelle manifestation est prévue le 10 décembre à Toulon, cette fois. © G. LANTES

« Le ministre nous a écoutés mais on n’a pas beaucoup avancé. Actuellement le projet le ligne à grande vitesse entre Marseille et Nice impacte terriblement l’AOC Côtes-de-Provence et l’AOC Bandol. Rien qu’entre Toulon et Le Muy, plus de 1 500 hectares sont menacés. C’est notre outil de travail que l’on défend », résume Guy Gaspérini, président du syndicat des Côtes-de-Provence après l’entrevue du 30 novembre à Paris.

Avec les représentants de la FDSEA 83, des JA du Var et des AOC Côtes-de-Provence et Bandol, le président de la chambre d’agriculture du Var, Alain Baccino, a défendu les intérêts de l’agriculture locale : «Nous avons insisté auprès du ministre sur le caractère destructeur du projet qui met en péril l’économie agricole et l’avenir de nos territoires. »

Une position soutenue par nombre d’élus locaux. De son côté, le ministre a confirmé le report de la décision concernant le tracé de cette ligne à grande vitesse qui doit relier Marseille (Bouches-du-Rhône) à Nice (Alpes-Maritimes). L’État a missionné RFF pour mener des études complémentaires d’ici à l’été 2012.

Malgré cela, la mobilisation reste de mise. FDSEA et JA, appuyés par nombre d’organisations agricoles, la viticulture en tête, mais aussi par des associations citoyennes, maintiennent leur appel à manifester dans le calme leur opposition au projet, le 10 décembre à Toulon.

Entre-temps, à la demande des viticulteurs, le dossier a été inscrit à l’ordre du jour d’une rencontre avec le conseiller en agriculture de Nicolas Sarkozy, en visite à Toulon le 1er décembre.

G. L.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Manifestation en Provence
« Oui au rosé AOC, non à la LGV ! »

Publié le 12 décembre 2011

Restructuration du vignoble 
Moins d’aide pour les vignes non palissées

Publié le 17 novembre 2011

Conjoncture mondiale
La vigne recule, la production en vin se stabilise

Publié le 09 novembre 2011

Etat du vignoble
Les premiers foyers de botrytis sont visibles

Publié le 12 août 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin