Actualités viticoles

Presse « La Revue du vin de France » décerne ses Trophées du vin

Publié le vendredi 11 janvier 2013 - 17h21

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

« La Revue du vin de France » (RVF) a récompensé onze grands professionnels de la filière viticole qui incarnent selon elle « le rayonnement du vin en France et au-delà ». Les Bordelais Gérard Perse (château Pavie) et Hubert de Boüard (Angelus) ont été élus hommes de l’année.

Les Bordelais Gérard Perse et Hubert de Boüard ont été élus hommes de l’année par "La Revue du vin de France". © F. POINCET

Les Bordelais Gérard Perse et Hubert de Boüard ont été élus hommes de l’année par "La Revue du vin de France". © F. POINCET

« C’est avec beaucoup de fierté que la RVF a le plaisir de récompenser onze grands professionnels qui incarnent le rayonnement du vin en France et au-delà », a indiqué Denis Saverot, directeur de la rédaction de la RVF, lors de la soirée de remise des trophées du vin 2013.

Les « hommes de l’année » sont Gérard Perse et Hubert de Boüard, dont les châteaux Pavie et Angelus ont été consacrés premier grand cru classé A de Saint-Émilion (Gironde) en septembre 2012. Découverte du jury, Jérôme et Christelle Grieco, du domaine de la Biscarelle, à Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse), ont repris un domaine familial qui vendait uniquement au négoce en 2009.

La champagne s’offre deux trophées : celui de coopérative de l’année, avec la coop Mailly grand cru (80 adhérents, 500 000 bouteilles/an), et celui de marque de l’année avec Dom Pérignon, marque de prestige de champagne du groupe LVMH. Le prix de l’œnotourisme a été remis au domaine Brocard, à Chablis (Yonne), qui propose des prestations complètes de découverte du vignoble.

Cette soirée, qui s’est tenue à l’hôtel restaurant le Bristol, à Paris, en présence de 300 personnes, a été l’occasion de rappeler l’importance de la filière viticole dans l’économie française.

« Nous parlons d’un des rares domaines où la France peut encore sans arrogance être contente d’elle-même, a souligné Denis Saverot. Si Arnaud Montebourg voulait vraiment attribuer un prix du redressement productif sans crainte d’être démenti par le Premier ministre, il pourrait le donner au vignoble français dont les vins brillent au deuxième rang de nos exportations. »

Le développement de la revue à l’étranger, en Chine notamment, « nous le devons au formidable rayonnement du vignoble français, a-t-il continué. Je voudrais donc que cette soirée soit l’occasion de consolider le pacte qui nous unit, la défense des vins de qualité et la mise en avant de l’intérêt des amateurs et des consommateurs ».

Le palmarès complet : http://www.larvf.com.

F. B.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Polémique
Passe d’armes entre un vigneron et « La Revue du vin de France »

Publié le 11 septembre 2012

Trophées de l’agriculture durable 2012 
Un viticulteur primé

Publié le 29 février 2012

Vin 
La minéralité, un concept à la mode

Publié le 19 janvier 2012

Agriculture durable
Le ministre récompense l’Institut coopératif du vin

Publié le 16 mars 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin