Actualités viticoles

Plantations nouvelles Feu vert aux vins sans indication géographique

Publié le vendredi 23 janvier 2015 - 09h16

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Dès cette année, les viticulteurs vont pouvoir déposer des demandes de plantations nouvelles de vins sans indication géographique. Une petite révolution dans la viticulture.

Les viticulteurs vont pouvoir déposer des demandes de plantations nouvelles de vins sans IG. ©P.GLEIZES

Les viticulteurs vont pouvoir déposer des demandes de plantations nouvelles de vins sans IG. ©P.GLEIZES

Depuis des décennies, la plantation de vignes nouvelles pour produire des vins sans indication géographique était interdite en France. C’est terminé. Dès cette année, les producteurs vont pouvoir demander des autorisations pour planter de telles vignes. Le 21 janvier, le conseil spécialisé des vins de FranceAgriMer a voté à l’unanimité un arrêté dans ce sens, qui devrait paraître rapidement.

Concrètement, les viticulteurs auront jusqu’à fin avril pour déposer un dossier à FranceAgriMer. Leur demande sera examinée en conseil de bassin, puis par le conseil des vins de FranceAgriMer. S’ils obtiennent gain de cause, ils auront jusqu’au 30 novembre pour acheter un droit.

Compte tenu du temps de traitement des dossiers, ils ne pourront réaliser leur plantation que l’année prochaine.

COGNAC ET ARMAGNAC AU PREMIER RANG

Cette année, on s’attend surtout à voir des Charentais demander à planter pour le cognac. Leurs vignes et leurs vins de distillation sont en effet classés sans IG. Seule leur eau-de-vie est d’appellation d’origine contrôlée. Des demandes pourraient également être déposées en Midi-Pyrénées, dans le Gers, où des coopératives ont fait savoir qu’elles manquent de vins sans IG, et dans l’aire de l’armagnac, pour la production de cette eau-de-vie.

En Île-de- France et en Normandie, des agriculteurs auraient aussi des projets.

Tous ces demandeurs devront s’engager à ne récolter que des vins sans IG sur leur nouvelle parcelle, jusqu’en 2030. Cette date marque la fin du nouveau régime d’encadrement des plantations qui entre en vigueur le 1er janvier 2016 et impose, de toute façon, de mettre fin à l’interdiction de plantations nouvelles pour les vins sans IG.

Bertrand Collard La Vigne-Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Politique viticole
Le négoce veut accéder au « robinet des volumes »

Publié le 13 mai 2014

Sud-Ouest
Des plantations nouvelles pour tous les vins

Publié le 29 avril 2014

Val de Loire
Discordance au conseil de bassin sur les plantations nouvelles

Publié le 28 avril 2014

Vins sans IG 
Nouvelle charge de l’ODG Pays d’Oc

Publié le 22 avril 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (1)

Prix des droits

lundi 26 janvier 2015 - 15h25

FranceAgriMer vend les droits de la réserve nationale de droits au prix de 300 €/ha cette année.

mercure
Voir son profil

Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin