Actualités viticoles

Pépinière  La filière présente son plan de compétitivité

Publié le lundi 27 octobre 2014 - 15h39

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

,

Marie-Catherine Dufour, de l’IFV, a présenté le plan de compétitivité de la pépinière viticole française lors du congrès de la FFPV, qui s’est tenu en Avignon les 22 et 23 octobre. Il en ressort que, pour améliorer sa compétitivité, la filière doit investir 15 millions d’euros dans les cinq ans à venir.

De gauche à droite : David Amblevert, le président, Patrice Gentié, le secrétaire général, et Giovanni Varelli, le trésorier de la FFPV.

De gauche à droite : David Amblevert, le président, Patrice Gentié, le secrétaire général, et Giovanni Varelli, le trésorier de la FFPV.

Comment les pépiniéristes peuvent-ils faire face à la concurrence qui s’accroît et conserver leur leadership ? Pour y répondre, la filière, aidée par l’IFV a élaboré un plan de compétitivité. Marie-Catherine Dufour en a dévoilé la teneur lors du congrès de la FFPV qui s’est tenu en Avignon les 22 et 23 octobre.

La pépinière viticole française possède de nombreux atouts. Elle comprend un grand nombre d’entreprises qui rend la filière très réactive et facilite la production d’une offre importante et diversifiée. La marque Entav-Inra bénéficie d’une notoriété internationale qui garantit le sérieux et la qualité du matériel végétal. Mais elle est aussi handicapée par l’atomisation de la production, un contexte socio-économique peu favorable, une pression administrative sur certaines formalités commerciales…

À cela s’ajoutent des coûts de production plus élevés que dans les autres États européens et donc une baisse de la compétitivité sur les marchés export.

Pour conserver son leadership, la filière doit dès lors investir. Et pour cela, elle aurait besoin d’une enveloppe de 15 millions d’euros sur cinq ans.

UNE FEUILLE DE ROUTE POUR LES ANNÉES À VENIR

Trois millions d’euros seraient nécessaires pour financer l’innovation variétale (investissement dans les variétés résistantes au mildiou et à l’oïdium) et la lutte contre la flavescence dorée (machines pour traiter les plants à l’eau chaude, prospection des vignes mères de greffons tous les ans, serres insect-proof pour la production des plants en pot).

Autre chantier : la diminution de la pénibilité au travail. Cela passe notamment par la mécanisation (assistance au triage, au débouturage, machine à greffer…), la construction de bâtiments plus modernes, la mise en place d’automates pour réguler et contrôler les températures et l’hygrométrie dans les serres. Coût : 7 millions d’euros sur cinq ans.

Enfin, la filière aurait besoin d’une enveloppe de 5 millions d’euros sur cinq ans pour la modernisation des infrastructures, la gestion des déchets et l’optimisation de la gestion de l’eau.

« Ce rapport est une véritable feuille de route pour les années à venir », a insisté David Amblevert, le président de la FFPV. Désormais, la balle est dans le camp des syndicats régionaux qui doivent évaluer les besoins des pépiniéristes de leur secteur. L’objectif : avoir des données précises pour demander ensuite des crédits aux conseils régionaux.

Christelle Stef
La Vigne – Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Alsace 
Les pépinières Hebinger développent une nouvelle greffe

Publié le 14 novembre 2014

Aude 
Une pépinière paie un très lourd tribut à la grêle

Publié le 30 octobre 2014

Pépinières
Des mises en œuvre en légère baisse

Publié le 24 octobre 2014

Maladies du bois 
L’IFV et l’APCA veulent en faire une cause nationale

Publié le 08 octobre 2014

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin