Actualités viticoles

Pellenc  Des sécateurs innovants à prix fracassants

Publié le vendredi 25 septembre 2015 - 16h04

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Les nouveaux sécateurs Vinion et Prunion, de Pellenc, sont plus rapides, plus simples d’utilisation et plus confortables que le modèle qu’ils remplacent. Vendus à partir de 790 euros, ils pourraient bousculer le marché.

Les sécateurs Vinion, à gauche, et Prunion, de Pellenc, pourraient bien révolutionner le marché.

Les sécateurs Vinion, à gauche, et Prunion, de Pellenc, pourraient bien révolutionner le marché.

Un sécateur de moins de 700 grammes, un design plus ergonomique, le mode d’ouverture de la lame commandée par un capteur optique, une batterie compacte et ultralégère, un prix de lancement de 790 euros… La nouvelle gamme de sécateurs Pellenc sera, à n’en pas douter, l’une des principales attractions du prochain Sitévi.

Dans quelques semaines, le constructeur la présentera au salon de Montpellier. Elle comprend deux modèles : Vinion et Prunion, l’un dédié à la taille de la vigne, l’autre à celle des vergers.

Les deux ont peu de choses en commun avec leur aîné, le Lixion.

- Le Vinion surprend par sa légèreté lorsqu’on le prend en mains. Il ne pèse que 670 grammes. C’est le sécateur électrique le plus léger du marché. Sa tête permet de couper des bois de 35 mm de diamètre maximum.

- Le modèle arboricole Prunion, à peine plus lourd (860 g), offre une capacité de coupe jusqu’à 45 mm.

La poignée des deux outils adopte un design inédit. Plus fine que celle du Lixion, elle possède une garde qui protège tous les doigts. Cette dernière, en outre, intègre, dans sa partie arrière, le système de refroidissement du moteur.

Les deux modèles permettront de travailler plus rapidement. Le passage du mode demi-ouverture au mode grande ouverture de la lame, commandé par un capteur optique, s’effectue en relâchant simplement la gâchette avec le doigt. La vitesse de coupe de la lame est 30 % plus rapide que celle du Lixion. Le démontage de la lame s’effectue sans outil.

La nouvelle gamme offre un meilleur confort de travail. Le Vinion est doté d’une batterie miniature Ulib 150 légère (845 g) qui se porte à la ceinture ou dans la poche de la veste du tailleur. Elle offre une journée d’autonomie de taille. La batterie Ulib 250 du Prunion est bien plus lourde (1 680 g). Elle se porte derrière le dos, grâce à un nouveau portage confortable.

Prix de lancement : Vinion 790 euros HT, Prunion : 990 euros HT ; entretien annuel : 79 euros HT

Martin Caillon La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Équipement
Pellenc vend sur le web

Publié le 09 septembre 2015

Pellenc
L’Optimum innove tous azimuts

Publié le 10 octobre 2014

Pellenc
Le constructeur rachète Lauprêtre

Publié le 12 septembre 2014

Exclusif
Sept sécateurs à l’essai

Publié le 11 février 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin