Actualités viticoles

Pays nantais  Un prototype de pulvé à panneaux cinq rangs

Publié le mercredi 06 mai 2015 - 12h40

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La chambre d’agriculture de Loire-Atlantique a présenté lundi 4 mai un prototype de tunnel de traitement cinq rangs. Le projet a pour objectif de réduire de plus d’un tiers le volume de bouillie appliquée tout en permettant un débit de chantier élevé.

Le prototype de pulvé à panneaux récupérateurs, conçu par la SARL Guérin, traite cinq rangs par passage.

Le prototype de pulvé à panneaux récupérateurs, conçu par la SARL Guérin, traite cinq rangs par passage.

Première dans le Pays nantais, la Cuma de la Chapelle-Heulin, en Loire-Atlantique, expérimente cette année un pulvé permettant de traiter simultanément cinq rangs de vignes étroites (interrang de 1,45 m de largeur) en mode confiné.

CINQ RANGS POUR UN GAIN DE TEMPS

« Deux appareils de ce type fonctionnent déjà dans le secteur, mais ils ne traitent que trois rangs à la fois. C’est un facteur limitant pour des exploitations devant protéger plus de 20 ha de vignes », souligne Gérard Besnier, conseiller agroéquipement à la chambre d’agriculture, qui présentait le projet le 4 mai dernier dans les vignes de l’EARL Coraleau-Babonneau, destinataire de ce nouveau pulvérisateur.

Le prototype, conçu par la SARL Guérin, entrepreneur local déjà fabricant de la version trois rangs, est monté sur un enjambeur. Il est pourvu de deux rampes latérales supportant chacune deux tunnels de pulvérisation. Le cinquième tunnel est fixé entre les roues du tracteur.

Les panneaux, constitués de bâches souples, confinent le produit sur les côtés et sur le dessus. Ils accueillent, au centre, une descente dotée de huit bouches d’air et de deux diffuseurs à jet porté. Une gouttière en PVC, intégrée en bas des panneaux, récupère la bouillie. Une pompe aspire cette dernière et la renvoie, filtrée, dans la cuve principale. La ventilation est assurée par une turbine Tornado, de Nicolas.

UN ÉQUIPEMENT À L’ESSAI

Le matériel fera l’objet d’une évaluation pendant trois ans dans le cadre d’un projet expérimental Tunelinov, piloté par la chambre d’agriculture avec l’appui du constructeur, de l’union des Cuma et de la MSA. Une observation, sur le matériel trois rangs, a révélé un gain de 30 à 40 % de produits.

Une nouvelle version du pulvérisateur, pourvue d’automatismes, est envisagée en 2016. Elle permettra de faciliter la conduite et de mieux maîtriser la pulvérisation.

Martin Caillon

Ces articles peuvent également vous intéresser

Val de Loire
« 14 000 euros d’économies de produits en un an »

Publié le 18 mars 2015

Gers 
Le Domaine du Tariquet achète 25 pulvérisateurs à panneaux récupérateurs

Publié le 16 mars 2015

Bordeaux
Des panneaux récupérateurs pour traiter sereinement

Publié le 04 mars 2015

Lutte antimildiou
Vivadour fait les comptes

Publié le 03 mars 2015

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin