Actualités viticoles

Partenariat Succès du côtes de Thau rosé des Costières de Pomerols

Publié le mardi 19 novembre 2013 - 18h50

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Référencé depuis mai dernier par les enseignes du groupe Carrefour sous sa marque Reflets de France, le rosé côtes de Thau réserve de Monrouby, produit par les vignerons des Costières de Pomerols, a connu un succès fulgurant. Le distributeur en a vendu l’équivalent d’un million de cols en cinq mois.

« C’est une belle histoire et nous sommes heureux d’en avoir été acteurs », confie Franck Renoult, acheteur chez Prodis - Maison Johanes Boubée, la filiale du groupe Carrefour en charge des achats de vins en vrac et des marques de distributeurs.

Prodis - Maison Johanes Boubée travaille depuis plusieurs années avec la cave de Pomerols (Hérault). Mais c’est en 2012 que prend forme le projet de rosé IGP Côtes de Thau réserve de Monrouby qui sera mis en bouteilles par la cave.

« J’ai senti qu’il serait compliqué d’avoir tous nos volumes en rosé de Provence et qu’il serait judicieux de travailler d’autres pistes. Bien sûr, il a fallu être convaincant en interne pour faire accepter l’IGP Côte de Thau, peu connu du grand public. Mais la qualité du produit et la présentation ont porté leurs fruits », raconte l’acheteur.

Un million de cols de ce côtes de Thau rosé produit par les vignerons des Costières de Pomerols s’est écoulé en cinq mois dans les enseignes Carrefour.Ce dernier a mis en place un cahier des charges pour obtenir une qualité conforme aux exigences de la marque Reflets de France, appartenant à Carrefour, sous laquelle est vendu le rosé. L’étiquette et le packaging ont également été particulièrement travaillés.

Un produit reconduit l'an prochain

L’enseigne a réservé 8 000 hl. « Au début, on a eu du mal à y croire. Mais nous avons bloqué des volumes dès le départ », raconte Joël Julien, le directeur de la coop.

Le prix a été fixé entre 3,10 et 3,30 euros la bouteille, mais les magasins l’ont modulé au gré des opérations promotionnelles. « À ce prix et pour cette qualité, le consommateur a été séduit. C’est une opération où tout le monde est gagnant : producteurs, enseignes, consommateurs... tout le monde y trouve son compte », estime Franck Renoult.

Entre mai et septembre, Carrefour a vendu 100 000 bibs et plus de 700 000 cols de 75 cl. Fort de ce succès, le produit sera reconduit l’année prochaine en bouteilles de 75 cl et en bibs. Ces deux conditionnements seront présents toute l’année en magasin et non plus seulement durant la période estivale, comme cette année. L’enseigne proposera aussi un magnum de manière saisonnière. Les volumes devraient donc atteindre 12 000 à 15 000 hl. Pas si mal pour un produit lancé l’an dernier.

Michèle Trévoux

Ces articles peuvent également vous intéresser

Val de Loire
L’interprofession IGP en marche

Publié le 25 novembre 2013

Languedoc 
Pas de chaptalisation pour les IGP

Publié le 12 septembre 2013

IGP
Une promesse de qualité pour les consommateurs

Publié le 29 mai 2013

Provence
Succès de la première cuvée de Brad Pitt et Angelina Jolie

Publié le 08 mars 2013

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin