Actualités viticoles

OCM  Inter Oc aide ses membres à décrocher des aides

Publié le mercredi 26 juin 2013 - 13h41

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’interprofession de l’IGP Pays d’Oc veut que ses membres profitent de l’enveloppe OCM d’aide à la promotion dans les pays tiers. Elle les aide à monter leur dossier en faisant appel à un cabinet spécialisé.

Inter Oc, l’interprofession de l’IGP Pays d’Oc, a décidé d’utiliser les grands moyens. L’interprofession a conclu un partenariat avec le cabinet Albatros ingénierie services pour accompagner les entreprises candidates aux aides à la promotion dans les pays tiers dans le montage de leur dossier. Objectif : consommer l’enveloppe dédiée à cette mesure.

Cette société, basée à Lavérune, dans l’Hérault, est spécialisée dans la recherche et l’obtention de subventions. Elle affirme être intervenue dans 60 % des dossiers présentés en France durant l’exercice budgétaire 2009-2013 de l’OCM.

Pour l’exercice de 2014-2018, les aides à la promotion dans les pays tiers seront prioritairement destinées aux petites et moyennes entreprises, selon une orientation donnée par Bruxelles en avril. « Mais pour aborder le grand export, une taille critique est souhaitable. En-dessous de 250 000 cols par an, mieux vaut envisager un regroupement de plusieurs petites structures pour amortir les frais et la charge de travail », suggère Richard Jarry, le gérant d’Albatros ingénierie services.

Dans le dossier de demande d’aides, il est impératif de présenter une analyse stratégique et marketing pour l’ensemble du projet de promotion et pour chaque marché ciblé. Un volet développement durable ou responsabilité sociétale doit être renseigné. L’entreprise doit faire la preuve de sa capacité à mener son programme (moyens humains et financiers, personnel parlant anglais...) Enfin, il est indispensable de justifier de la réalisation du programme avec les factures correspondant aux projets annoncés.

Un lourd travail administratif que producteurs ou négociants n’ont pas toujours le temps de mener à bien. C’est pour les aider dans cette démarche qu’Inter Oc propose son soutien aux cent premières entreprises qui présenteront un dossier. Albatros ingénierie services évaluera leur dossier et leur fera ses recommandations.

Cette société facture 900 euros pour auditer un dossier. Inter Oc prendra 80 % de cette somme à sa charge. Puis, durant les trois ans de suivi du dossier, la participation financière de l’interprofession se limitera à 30 % du coût de l’accompagnement (300 euros par an pour les projets inférieurs à 250 000 euros, 600 euros par an pour les projets entre 250 000 et 500 000 euros et 900 euros par an pour les projets supérieurs à 500 000 euros).

La trame pour la constitution des dossiers sera en ligne début juillet sur le site de FranceAgriMer. La date limite pour la validation des dossiers est le 15 octobre 2013.

Rappelons que l’aide à la promotion dans les pays tiers s’élève à 50 % du coût du programme d’un opérateur. Pour la période 2014-2018, FranceAgriMer a réservé 250 millions d’euros pour cette mesure.

Michèle Trévoux

 

Ces articles peuvent également vous intéresser

Languedoc-Roussillon
Les bios demandent à l’État de mener campagne

Publié le 28 juin 2013

Commerce avec la Chine
La ministre rassurante

Publié le 21 juin 2013

Languedoc-Roussillon
Plus de 4 000 ha irrigués d'ici 2015

Publié le 18 juin 2013

Embouteillage
L’union fait la force

Publié le 21 mai 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin