Actualités viticoles

Obstacle à l’inspection du travail Du sursis pour Philippe Vergnes

Publié le lundi 12 septembre 2011 - 16h38

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Vendredi 9 septembre, le tribunal correctionnel de Narbonne (Aude) a condamné Philippe Vergnes, le président du syndicat des vignerons du Midi, à trois mois de prison avec sursis auxquels s’ajoutent une amende de 1 000 euros (dont 500 euros avec sursis) et un euro de dommages et intérêts.

Philippe Vergnes, président du syndicat des vignerons du Midi, est habitué à haranguer les foules, comme ici lors d’une manifestation de viticulteurs à Montpellier en novembre 2009. © P. PARROT

Philippe Vergnes, président du syndicat des vignerons du Midi, est habitué à haranguer les foules, comme ici lors d’une manifestation de viticulteurs à Montpellier en novembre 2009. © P. PARROT

Le tribunal a considéré que ce responsable professionnel s’était rendu coupable d’outrage et du délit d’obstacle aux fonctions de l’inspection du travail. Les faits remontent au 13 février 2009.

Apprenant que des contrôles étaient en cours dans les vignes pour vérifier la régularité d’une équipe de tailleurs, Philippe Vergnes s’était rendu sur place. « Je n’ai insulté personnes. Je n’ai menacé personnes, assure-t-il. J’ai juste voulu expliquer aux trois contrôleurs ce qu’était la crise viticole. »

Le bouillonnant syndicaliste reconnaît avoir « parlé fort », mais conteste avoir poursuivi en voiture les contrôleurs. « Après leur visite, j’ai pris la même route qu’eux pour rejoindre l’autoroute et me rendre à un rendez-vous que j’avais avec des élus de la région. Eux, ils ont imaginé que je les filais comme dans Starsky et Hutch ! »

Dans un premier temps, le procureur de la République s’était contenté d’un simple rappel à l’ordre du syndicaliste. Mais l’un des contrôleurs ayant décidé de porter plainte, le tribunal correctionnel a été amené à se prononcer. « Vu la sévérité de la peine prononcée, la présidente de la juridiction a voulu faire un exemple ! », explique l’avocat de Philippe Vergnes, Jean-Pierre Karsenty.

Ce dernier a interjeté appel pour son client.

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Destruction des vignes OGM
Le procès des Faucheurs transformé en tribune

Publié le 28 septembre 2011

Recensement agricole 2010
Moins de vignerons mais des exploitations plus grandes

Publié le 15 septembre 2011

Explosion à Marcoule
Un vigneron raconte

Publié le 13 septembre 2011

Justice
Quatre et six mois de prison pour les voleurs de piquets

Publié le 07 juin 2011

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin